Zo, je m’interdis de pleurer

Zo, je m’interdis de pleurer

Zo, je m’interdis de pleurer Par Boly BAH Douloureux réveil, Soro. Avalanche de notifications : «le journaliste Soro Diop n’est plus», je fronce et rouvre mes yeux… Soro, non… Je ferme les yeux pour mieux les ouvrir et d’autres notifications le confirment, hélas! Les...