cropped-LOGO-RP
Loading ...

Le colonel Adama Guèye, Gouverneur militaire du Palais de la République, a été limogé de ses fonctions. Son successeur est le colonel Cheikh Diouf qui va assurer la sécurité présidentielle. Il commandait jusqu’ici la Légion Nord de la Gendarmerie nationale. 

Des heures de  »gloire » et de  »célébrité », le colonel Adama Guèye en a eues. C’est lui qui, le 11 octobre 2022, avait signé un courrier à entête de la Maison militaire sous couvert de la Présidence de la République. Il y était alors question d’une « Attestation de destination finale » concernant des matériels militaires « fournis par la société AD CON Ltd ». Il y prenait l’engagement que ces armes seraient « exclusivement réservées à l’usage du Palais Présidentiel ». 

Ces matériels militaires sont composés de plus de 7 millions de munitions pour différentes armes lourdes et légères dont des fusils d’assaut. Elles ont été acheminées par bateau à partir de la grande ville portuaire russe de Saint-Petersbourg. 

Dans le même courrier, le colonel Guèye assurait que « le Gouverneur du Palais ne réexportera pas ces matériels énumérés sur les factures, ni les mettre à la disposition d’une tierce partie sans l’autorisation écrite par les autorités ayant délivré la licence ». 

AD CON Ltd est une entreprise israélienne spécialisée en sécurité qui intervient dans nombre de pays africains pour vendre ses services. Elle était devenue une partenaire privilégiée des autorités de l’ancien régime sénégalais qui avaient exprimé leur volonté d’assurer un meilleur équipement des armées sénégalaises. Sa figure de proue est Gaby Peretz, un proche de Macky Sall et décrit comme son interlocuteur de référence en la matière.

La présidence de Macky Sall n’a jamais communiqué sur l’importation de ces munitions en plein période de troubles politiques. Elles ont pu être utilisées par les officines de répression contre les militants politiques et de la société civile, notamment lors des événements sanglants de juin 2023. 

L’avocat français Juan Branco a largement documenté ces achats d’armes du régime de Macky Sall et fourni des informations sur leur provenance et l’implication directe de plusieurs personnalités et hommes d’affaires sénégalais membres de ce régime.