cropped-LOGO-RP
Loading ...

Voici un un article de Paris-Dakar qui raconte le déroulement du Gàmmu cette année là, célébré à Dakar à la rue Maginot avec El Hadji Malick Ndir et à l’avenue Blaise Diagne chez Cheikh Mbacké, et puis que à la grande mosquée Tivaouane chez le khalife Ababacar Sy.

«Mardi dernier, Dakar avait revêtu un air de fête. Une animation joyeuse régnait parmi la population indigène et les femmes arboraient leurs plus belles toilettes avec tous leurs bijoux.

C’était, en effet, l’anniversaire de la naissance du prophète Mahomet, une des plus grandes dates, on le sait, de l’année musulmane,

A Dakar même, tous les croyants présents dans la ville se réunirent dès 20 heures à la Chavia de l’avenue Maginot, La mosquée fut bientôt pleine et l’assistance déborda dans l’avenue et sur les rues voisines qui, bientôt, devinrent absolument implacables à la circulation, tant la foule était dense,

El Hadji Malick N’Dir eu la cérémonie religieuse Qui fut parfaitement réussie, des haut-parleurs disposés alentour permettant aux fidèles qui n’avaient pu trouver place dans la mosquée de suivre la cérémonie.

La naissance du Prophète fat également célébrée dans la maison de Cheick M’Backé, avenue Blaise-Diagne où de nombreux marabouts et talibés mourides de Dakar s’étaient donné rendez-vous.

LE PELERINAGE DE TIVAOUANE

Dans la matinée de mardi, des trains spéciaux quittèrent Dakar pour Tivaouane, Ils étaient plus que complets et le toit des wagons emportait presque autant de voyageurs que l’intérieur.

Sur toute la route, de nouveaux contingents vinrent grossir la foule qui s’entassait déjà, à croire que les wagons allaient s’évenirer sous le poids.

Dès leur arrivée à Tivaouane, les pèlerins venus non seulement de Dakar mais de tous les coins du Sénégal — il y avait notamment des trains spéciaux de Saint-Louis et Kaolack — se rendirent chez le grand marabout et ses frères pour leur présenter leurs hommages..

On sait, en effet, qu’à Tivaouane réside le khalifa Ababacar Sy et que cette ville est le lieu où s’élève la sépulture de son père, le grand marabout EI Hadj Malick Sy, dont lé tombeau (Khabrou) ‘reçoit annuellement des milliers de pèlerins musulmans venus de tous les coins d’Afrique.

C’est la mosquée de Tivaouane qui fut encore choisie comme lieu de rendez-vous de la grande manifestation musulmane du « Mouloud » que présidait avec magnificence le khalifa Ababacar Sy, aimé sincèrement et profondément par tous ses talibés tidjans.

En plusieurs points de la ville et à l’emplacement face à la grande mosquée, les haut-parleurs diffusaient la belle voix connue du grand marabout qui traçait avec une connaissance réelle et profonde la vie du grand prophète Mahomet.

Il était entouré de ses frères El Hadj Amadou Mensor Sy, Abdoul Hazize Sy, El Hadj Habib Sy. Il remercia avec émotion ses talibés et marabouts d’être venus si nombreux, car Tivaouane n’avait jamais enregistré tant de monde.»

(Source: Paris-Dakar 13 janvier 1949, article signé: Betty Fall)

Je m’excuse pour ne pas avoir ajouté la photo de El Hadji Malick Ndir, mais je n’ai pas réussi à en trouver.