cropped-LOGO-RP
Loading ...
00221 77 515 16 66 mamadouly4435@gmail.com

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique s’est rendu tout de suite sur les lieux où le bus TATA a pris feu après un jet de cocktail Molotov, à Yarakh. Le constat a été amer pour Antoine Félix Diome qui, toutes griffes dehors prévient les auteurs : « 7 individus encagoulés ont pris en étau un car de transport en commun communément appelé TATA, de la ligne 65 qui a quitté Kounoune dans le département de Rufisque pour rallier Dakar. Il y avait à bord des sénégalais dont visiblement leur seul tort est d’aller travailler. Quel acte répréhensible, criminel, inhumain que de jeter un cocktail molotov à l’intérieur du bus!  Je tiens à dire à ceux qui ont commis cet acte que l’Etat va se lancer à leur poursuite, les rechercher et les livrer à la justice » déclare le ministre de l’intérieur qui rappelle que le Sénégal est un pays de droit et de démocratie où chacun a des droits et de devoirs à accomplir pour la bonne marche de la nation.  

Ces individus non encore identifiés qui ont mis le feu au bus transportant des passagers ont causé un bilan provisoire de 2 corps sans vie et 5 personnes gravement brûlées. 

Les forces de défense et de sécurité sont mobilisées pour retrouver les auteurs de cet acte criminel.