cropped-LOGO-RP
Loading ...

Harouna Gallo Ba taxe de fous les vétérinaires grévistes, qui annoncent une plainte contre lui

https://www.jotaay.net Comme annoncé dans ces colonnes, le Directeur de la Sogas ex Seras a fait face à la presse, samedi dernier, dans le but de porter la réplique aux vétérinaires grévistes. Harouna Gallo Ba a en effet tourné en dérision ces derniers. Et les a taxés de malades mentaux sans le dire de manière explicite. «Un vétérinaire qui jouit de ses facultés mentales et qui est en fonction ne peut pas, n’ose pas porter plainte contre moi. Ce n’est pas possible», déclare le Directeur de la Sogas, sous les applaudissements nourris des acteurs de différentes entités de la structure. Qui renouvellent leur entière solidarité et autre soutien indéfectible à l’endroit de M. Ba. Et celui-ci d’argumenter son propos en ces termes  : « ils (les vétérinaires grévistes de la Sogas) n’osent pas porter plainte contre moi, car si la viande n’a pas été inspectée et contrôlée, cela est du ressort du vétérinaire. Ce travail lui revient de droit, lui incombe. Et non à la Sogas ». Et M. Ba de renchérir  : «depuis15 jours, j’attends leur convocation. Cela veut dire qu’ils n’osent pas porter plainte contre moi. Je suis pressé d’avoir cette plainte. Ils peuvent remettre une convocation à d’autres du secteur, mais pas à moi. Parce qu’ils auraient eu tort s’ils déposaient une plainte contre moi ». Il dira que les vétos se trompent de combat et de cible. «Ils ont plutôt à faire à l’Etat du Sénégal et non à la Sogas, qui est en contrat de concession avec l’Etat. Ma mission se limite à un service de prestation, et non pas de contrôle et d’inspection».