cropped-LOGO-RP
Loading ...
00221 77 515 16 66 mamadouly4435@gmail.com

Grosse scission au sein de l’APR…Les frustrés courent vers Mimi Touré

https://www.xibaaru.sn Macky et ses nominations au Conseil des ministres continuent de faire des heureux mais créent beaucoup de frustrés. Plusieurs responsables politiques de L’APR laissés en rade lors du remaniement et dont les noms ne figurent pas dans les mesures individuelles prises par le chef de l’Etat aux différents Conseils des ministres, râlent et menacent de rejoindre le camp des frustrés dirigés par Mimi Touré. De Fanaye à Podor, en passant par Malicounda et Diamniadio, des militants qui dénoncent le manque de considération du Président Macky à l’encontre de leur leader, envoient déjà des émissaires auprès de Mimi Touré…Voici l’APR au bord de l’implosion avec l’émergence d’une nouvelle force interne dirigée par Mimi Touré… Le President Macky Sall doit donc faire bien attention, beaucoup de responsables frustrés de son parti, parce que réclamant leur part du gâteau qu’ils ne voient pas, vont quitter le navire. Et actuellement, ils ont trouvé leur réceptacle qu’est le mouvement « Mimi 2024 ». Des responsables qui n’hésiteront pas à franchir le pas, d’autant que de plus en plus, au sein de l’Alliance pour la République (APR), ils commencent à devenir nombreux ceux qui croient à la fin de leur règne en 2024. Des militants qui démissionnent carrément de l’APR et d’autres qui conseillent à Macky de ne pas se présenter à u 3ème mandat. Après sa débâcle aux élections législatives dans les 12 communes de Pikine, les démissions se succèdent à L’APR. Maguette Dia, une des pionnières de l’Apr dans la commune de Pikine-Nord, a claqué la porte depuis hier. Elle fustige le népotisme et la promotion permanente de perdants. Baidy Samba Diop, Coordonnateur de l’APR du District de Yamoussoukro en Côte d’Ivoire demande à Macky de renoncer à une 3ème candidature… Le danger d’une implosion guette l’APR. Le Président de la République est dos au mur. Il a bien reçu le message. C’est donc dire, qu’il lui faut s’empresser de contenter certains responsables de son parti dont leurs bases sont frustrées. Ces dernières n’hésitent à organiser des rassemblements, rien que pour exprimer leurs colères. L’autorité de Macky Sall est défiée. Des responsables de l’APR qui attendent qu’on leur trouve des planques et qui ne le reçoivent pas jusqu’ici, sont en train de jouer leur va-tout… Ils se disent dans leur for intérieur, pourquoi ne pas quitter un navire menacé de naufrage en 2024, si nous ne recevons pas notre part du partage du gâteau. C’est à lui donc de voir comment arrondir les angles pour sauver son parti de l’implosion. De son côté, Aminata Touré doit prier elle, pour que Macky Sall ne puisse trouver la bonne recette pour sauver son parti de cette implosion qui le guette. Aminata toure est celle qui tire le plus grand profit de cette situation. Tous les mécontents de l’APR qui ne veulent pas rejoindre des partis membres de la coalition Yewwi Askan Wi, se dirigent vers Mimi Touré. Au plus grand bonheur de celle-ci. Mimi Touré n’avait jamais pensé qu’elle allait obtenir une telle aubaine de la part du Chef de l’Etat, qui à cause de ses nominations qui conduisent à des frustrations au sein de l’APR, allaient pousser dans ses bras des responsables de l’APR. C’est dire que Macky Sall se doit de rectifier le tir. Il a une marge de manœuvre en ce moment très réduite. 2024 n’est pas loin. A quels postes, pourra-t-il contenter certains responsables frustrés de son parti qui menacent de claquer avec armes et bagages les rangs de l’APR. Les postes à distribuer ne sont plus nombreux. Les Sénégalais qui subissent durement actuellement les conséquences de la cherté de la vie, verront d’un très mauvais œil la création de nouveaux postes qui entraineront des hausses du budget national. Pour dire vrai, Macky Sall se trouve entre le marteau et l’enclume. Il doit réunir les morceaux d’un puzzle très difficile, cette fois-ci pour lui. C’est la rébellion engagée contre lui par Mimi Touré contre lui qui est venue compliquer les choses. Macky Sall ne s’y attendait nullement. Avec Mimi Touré, tous les responsables frustrés de l’APR savent à présent où atterrir. Car, ils n’ont plus rien à perdre, c’est pour cela qu’ils sont prêts à tourner le dos à Macky Sall.Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn