KAOLACK : L’UCG MET À DISPOSITION UNE DIZAINE DE CAMIONS POUR LE RAMASSAGE D’ORDURES AVANT LE GAMOU

Kaolack, 28 sept (APS) – L’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG) a remis mercredi un important lot de matériel de nettoiement aux comités de salubrité des familles religieuses de Léona Niassène et Médina Baye de Kaolack (centre), en guise de participation à leurs efforts d’assainissement en perspective du prochain Gamou prévu le 8 octobre prochain, a constaté l’APS. Ce matériel est composé d’une dizaine de camions de ramassage des ordures, de balais, de pelles, de râteaux, de brouettes, de bacs à ordures, sans compter que l’UCG compte déployer 500 jeunes pour veiller à la salubrité des différents sites du Gamou, “avant, pendant et après” cet évènement religieux annuel commémorant la naissance du Prophète Mouhammad (PSL). “C’est notre coordonnateur national et directeur général de la SONAGED’’, Société nationale de gestion intégrée des déchets, Mass Thiam, “qui nous donné instruction de venir à Kaolack aujourd’hui, de rendre visite à l’ensemble des familles religieuses qui organisent le Gamou, pour leur apporter le soutien de l’Etat du Sénégal à travers l’UCG et notre ministère de tutelle”, a déclaré le chef du service d’exploitation technique de la structure de nettoiement, Mamadou Wade.

“La mise en place d’un personnel de 500 agents vise à aider les comités d’organisation, de Léona Niassène et de Médina Baye, à pouvoir nettoyer l’ensemble des lieux où les pèlerins doivent se rendre pour célébrer la nuit du Prophète (PSL)’’, a-t-il dit.

La délégation de l’UCG a eu une séance de travail avec les responsables concernés pour arriver à cet objectif, selon M. Wade. A l’en croire, le jour du Gamou également, un dispositif spécial sera mis en place pour les accompagner. “Après le Gamou, nous serons là pour nettoyer les lieux jusqu’à ce que Kaolack redevienne comme avant, c’est-à-dire une ville propre”, a-t-il promis, soulignant qu’avec l’avènement des nouvelles autorités municipales de Kaolack, l’UCG a signé une convention avec la commune permettant à sa société de faire “un travail continu” de nettoyage, d’entretien et de maintien de la salubrité publique. “Nous avons anticipé en mettant en place un dispositif qui permet de nettoyer l’ensemble de la ville de Kaolack”, a précisé Mamadou Wade, qui appelle la population à utiliser les bacs à ordures pour leurs déchets.ADE/BK
%d blogueurs aiment cette page :