KÉDOUGOU : UNE ÉTUDE DE L’OFNAC POINTE LES VULNÉRABILITÉS À LA CORRUPTION DU SECTEUR EXTRACTIF

Kédougou 21 Sept (APS) – L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a publié, mercredi, une étude sur les vulnérabilités à la corruption du secteur extractif à Kédougou, a constaté l’APS. ’’Il y a des vulnérabilités à la corruption dans le secteur extractif à Kédougou’’, a déclaré Mohamed Bachir Diop, membre du comité scientifique de la validation de ladite étude. S’exprimant lors d’un atelier de deux jours consacré au partage et à la validation de cette étude, M. Diop note que ’’ces vulnérabilités concernent toute la chaîne de valeur’’, de ’’l’exploration’’ à ’’l’exploitation et la gestion des recettes’’. Selon le professeur de Géologie, l’objectif de cette étude a été de faire un ’’diagnostic du cadre normatif et institutionnel du secteur extractif’’. Il s’agissait également ’’d’identifier les pratiques, les risques de fraude et de corruption, tout en proposant des mesures préventives et correctives’’, a-t-il ajouté. Dans une perspective de travailler à l’élaboration d’un plan d’action à Kédougou, l’universitaire a rappelé que l’atelier de partage de cette étude devrait permettre de ’’recueillir’’ le point de vue des collectivités territoriales, de la société civile et des sociétés minières de la région.PID/SMD/OID/ASB
%d blogueurs aiment cette page :