Senelec : Abdoulaye Khouma appelle l’État à fouiller la gestion de Bitèye…

https://senego.com « Pire que le Plan Takal, les pannes de Senelec méritent audit », a fait savoir Abdoulaye Khouma. Pour lui, au même titre que l’enquête sur les milliards des inondations, l’audit de la gestion de la Senelec est devenu une forte demande populaire. Telle est la profonde conviction du jeune responsable politique de l’APR à Kaolack, Abdoulaye Khouma, qui dit exprimer cette requête en tant que citoyen sénégalais, victime, comme des millions d’autres de « la chaotique fourniture du service public de l’électricité ». « Pire que le Plan Takal de l’ancien régime, tant décrié pour environ 45 milliards seulement, les interminables pannes, coupures et délestages de la Senelec qui, aujourd’hui, engloutit des centaines de milliards méritent un audit objectif au nom des consommateurs, au nom des populations victimes, au nom de la république que le Président Macky Sall a voulu sobre et vertueuse« , déclare M. Khouma. Selon le jeune « aperiste » de Kaolack, « la Direction de la Senelec, avec Papa Mademba Bitèye, confond sobre et vertueux avec sombre et veinard ». Parce qu’il est « inadmissible, inacceptable et inconcevable qu’avec 23 centrales de production d’électricité, plus d’une centrale par région en moyenne, que les populations, les contribuables sénégalais continuent de vivre des délestages et autres coupures par la faute de la senelec, gouffre à milliards », indique-t-il. « Bitèye confond sobre et vertueux avec sombre et veinard », tire à boulettes rouges le responsable politique de l’Apr, à Kaolack. Faisant la corrélation entre les énormes efforts fait par le président de la République, Macky Sall, avec les contreperformances de la senelec, le jeune responsable de l’ARP Kaolack, alerte quant à l’impact négatif que ces dernières pourraient avoir sur la réussite du Plan Sénégal Emergent (PSE). Parce que pour Abdoulaye Khouma, « quel que soit les avancées enregistrées dans les différents secteurs de la vie économique du Sénégal, si la senelec qui s’occupe de la fourniture d’énergie ne fonctionne pas dans les règles, il y a des risques d’échec qui planent sur le PSE ». Aussi a-t-il décidé d’interpeller le Chef de l’Etat, « sur l’urgence d’envoyer une mission d’audit à la senelec, pour faire toute la lumière sur la gestion, l’utilisation et la consommation des centaines de milliards injectés dans cette structure pour soulager les populations encore dans le noir ».
%d blogueurs aiment cette page :