Un déficit budgétaire de 1 160 milliards FCFA à fin août 2020, en dégradation de 105%

Partagez ce contenu!

Un déficit budgétaire de 1 160 milliards FCFA à fin août 2020, en dégradation de 105%

https://www.sikafinance.com A fin août 2020, le déficit budgétaire de l’Etat sénégalais est ressorti à 1 162,8 milliards FCFA (1,77 milliard d’euros), contre 567 milliards FCFA (864,4 millions d’euros) à la même période de l’année précédente, soit une détérioration de 105,08%.
Cette évolution traduit une forte croissance des dépenses publiques (+26,9% à 2 866,2 milliards FCFA) par rapport à celle des ressources publiques (+0,7% à 1 703,4 milliards FCFA), en lien avec la crise sanitaire sans précédent qui a accru significativement les besoins de l’Etat sénégalais.
A titre d’illustration, les transferts et subventions accordés par les pouvoirs publics sénégalais ont bondi de 79,9% à 804 milliards FCFA à fin août 2020, en liaison avec les prises en charge des dépenses liées au plan de contingence de la pandémie de la Covid-19.
En outre, la masse salariale et les dépenses d’investissement se sont respectivement inscrites en hausse de 13,9% à 547,3 milliards FCFA et 26% à 1 081,8 milliards FCFA.
Toutefois, cette orientation a été atténuée par le repli de 11,7 milliards FCFA à 204,3 milliards FCFA des intérêts sur la dette.
Malgré la forte augmentation de 69,5% à 136,1 milliards FCFA des dons reçus dans le cadre de l’appui des bailleurs à la lutte contre la Covid-19, les ressources publiques sénégalaises n’ont progressé de 0,7%. Une situation qui s’explique par la baisse de 4% à 1 547,1 milliards FCFA des recettes budgétaires composées des recettes fiscales et non fiscales.
A noter que les emprunts contractés par le Sénégal sur le marché financier régional ont contribué à financer ce déficit.Dr Ange Ponou


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*