UEMOA : 35 000 milliards FCFA de transactions via le mobile money en 2020

Partagez ce contenu!

UEMOA : 35 000 milliards FCFA de transactions via le mobile money en 2020

https://www.sikafinance.com L’offre de services financiers adossés à la téléphonie mobile (mobile money) connaît une expansion extraordinaire auprès des populations de la zone UEMOA.
Ainsi, le volume des transactions cumulées effectuées par l’intermédiaire des EME (établissements de monnaie électronique) s’est établi à 34 914,8 milliards FCFA fin 2020, contre 25 470,8 milliards FCFA fin 2019, soit une forte hausse de 37,1%.
Dans le détail, les paiements effectués à partir des porte-monnaies électroniques au cours de la période sous revue, concernent par ordre d’importance, les opérations de rechargement cash (12 714 milliards FCFA), retrait cash (10 138,1 milliards FCFA), transfert cash (5 794,8 milliards FCFA), transfert intra-UEMOA (1 625,5 milliards FCFA), rechargement téléphonique (522,3 milliards FCFA).
On note aussi les transactions avec les administrations publiques (450 milliards FCFA), les paiements de salaires (303 milliards FCFA), les paiements marchands (275,3 milliards FCFA), les paiements de factures (190,6 milliards FCFA) ainsi que les autres services (2 901 milliards FCFA).
Le nombre de transactions réalisées par les EME a suivi la même tendance avec une progression de 33,6% pour atteindre 3 628 009 604 d’opérations sur la même période.
Si le Sénégal a enregistré le plus grand nombre de transactions (27,9%) de l’Union, c’est en revanche en Côte d’Ivoire que la valeur des transactions (39,4%) demeure la plus élevée.
Par ailleurs, l’encours de la monnaie électronique émise par ces assujettis s’est établi à 556,6 milliards FCFA en 2020 contre 409,7 milliards FCFA en 2019, soit une progression de 35,9%. Ce stock de monnaie électronique est intégralement couvert par les fonds constitués par les EME auprès des établissements de crédit de l’Union.
En outre, le nombre de comptes ouverts auprès des EME est passé de 51 009 424 fin 2019 à 66 711 457 fin 2020, soit une hausse de 30,8%.
A noter qu’en plus des EME qui étaient au nombre de 12 en 2020, deux autres acteurs offrent des services financiers via la téléphonie mobile, les partenariats entre banques, opérateurs de télécommunications et prestataires techniques ; et les systèmes financiers décentralisés.Dr Ange Ponou


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*