Serigne Ahmadou Gaye, juriste-politiste  : «affirmer que le président sortant a droit à un troisième mandat est politiquement défendable, mais juridiquement illégal»

PARIS, FRANCE - NOVEMBER 11: President of Senegal Macky Sall leaves the Elysee Palace after the international ceremony for the Centenary of the WWI Armistice of 11 November 1918, in Paris, France on November 11, 2018. Mustafa Yalcin / Anadolu Agency
Partagez ce contenu!

Serigne Ahmadou Gaye, juriste-politiste  : «affirmer que le président sortant a droit à un troisième mandat est politiquement défendable, mais juridiquement illégal»

https://actusen.sn bLe juriste-politiste, Serigne Ahmadou Gaye s’est prononcé sur la sortie du président du groupe parlementaire ‘’Benno Bokk Yakkar’’ Aymerou Gningue, qui a théorisé, hier, la possibilité d’un troisième mandat de Macky Sall à la prochaine présidentielle :
«Affirmer que le président de la république sortant a droit à un troisième mandat est politiquement défendable, mais juridiquement illégal, en ce sens que l’article 27, dans sa nouvelle réécriture, a mis fin au débat sur la constitutionnalité du 3ème mandat», a commenté le juriste dans les colonnes du journal SourceA.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*