SenCaféActu du Mercredi 13 Mai 2020

Partagez ce contenu!

#SenCaféActu du 13 Mai 2020 Par Adama Sow

A la Une :
·        Les élèves ne veulent pas retourner en classes le 2 juin et le font savoir ce mercredi
·        Le ministre de la santé arrête le point de situation quotidien et change de plan de communication
·        Dr Annette Seck Ndiaye directrice de la PNA : « Le Sénégal dispose d’un stock de traitement pour 5mille patients du covid-19 »MRP

1-Retour en classes : Les élèves disent niet ! Le Collectif des Gouvernements scolaires, qui fait face à la presse ce matin à 11h au Lycée Limamou Laye, a annoncé dans un communiqué que les élèves « disent non au sacrifice que le gouvernement veut leur imposer ». Selon Maguette Ba, présidente du Collectif, « c’est désolant de voir que nos dirigeants ne se soucient pas de notre bien-être et veulent coute que coute sauver l’année en nous mettant en danger »
2-Le point de presse quotidien du ministère de la santé s’arrête : Le point de situation auquel se sont habitués tous les sénégalais chaque matin à 10h, sera bientôt supprimé. C’est le ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr qui en a fait la révélation dans l’édition de 20h de la Rts d’hier. Selon Diouf Sarr, compte tenu du changement de stratégie globale dans la lutte contre le covid-19 qui s’inscrit plus dans la durée, il était judicieux d’adapter la communication avec cette nouvelle donne. Désormais, un communiqué sera envoyé à la presse et une confèrenre de presse sera tenue à une périodicité convenue. Le ministre attend juste la validation du nouveau plan de communication soumis au Chef de l’Etat, pour la mise en œuvre des nouveaux formats d’information
3- Dr Annette Seck Ndiaye révèle le cout exorbitant du traitement des malades du covid-19 : Selon la directrice de la Pharmacie nationale d’approvisionnement, pour traiter un patient il faut 2 équipements appelés EPI par agent traitant et par jour. Si le patient séjourne 14 jours à l’hôpital, le traitement des 1000 patients coutent 1 milliard de francs Cfa, uniquement en EPI hors des médicaments et autres matériels. Dr Annette Seck était l’invitée d’Abdoulaye Cissé de la TFM hier
4-Les décisions du khalife des mourides pour la réouverture des mosquées : « Le Khalife Général des Mourides exige, désormais,  de tous les fidèles qui désirent fréquenter les mosquées, un certain nombre de comportements. En effet, personne ne sera autorisée à entrer dans les mosquées sans porter de masque ou un turban épais. Chacun sera amené à se laver les mains avec de l’eau de javel avant d’entrer dans les lieux de culte. Tout le monde devra aussi se laisser enduire de gels antiseptiques. Mieux, avant, pendant et après les prières, il sera requis de chaque fidèle, le respect des règles de distanciation sociale et toute personne qui trouvera la mosquée déjà remplie au nombre souhaité,  sera prié d’aller s’installer ailleurs par l’équipe qui sera disposée à l’entrée des édifices ». La dahira Muqadimatul Khidma s’engagera à faire respecter à la lettre les prescriptions du Patriarche de Darou Miname, rapporte Moustapha Mbaye de Dakaractu Touba
5-Le Sénégal dispose d’un stock de médicaments capable de traiter 5mille malades : A ce jour, si l’on en croit la directrice de la pharmacie nationale d’approvisionnement, notre pays dispose d’un stock de chloroquine pour prendre en charge jusqu’à 5mille patients. Selon Dr Annette Seck Ndiaye, l’idéal c’est d’arriver à constituer un stock de 20mille boites de médicaments, pour contenir l’éventuelle explosion du nombre de cas les semaines et mois à venir
6-L’opposition sort des bois et torpille Macky Sall : Après l’adresse à la nation du Président Macky Sall, les membres de l’opposition ruent dans les brancards. Déthié Fall, cité par les Echos, lance à Macky Sall « assumez vos responsabilités ou démissionnez de vos fonctions ». Pour Mamadou Lamine Diallo « Macky Sall a décidé d’abandonner le peuple ». Ousmane Sonko a décidé de parler ce mercredi à 11h en direct sur 3 chaines de télévision et 2 sites internet
7-Double meurtre de Darou Marnane à Touba : Baba Touré avoue avoir égorgé ses 2 enfants. Rebondissement dans l’affaire du double meurtre au quartier Darou Marnane. Bara Touré a avoué avoir égorgé ses enfants Baye Daouda Touré (2ans) et Serigne Mbacké Touré (4). Le père a fait des aveux devant les enqueteurs, selon Vox Pop. Notre consoeur de la Rfm Marema Diop nous apprend que le présumé meurtrier est en garde-à-vue dans lieu tenu secret à Touba aux mains de la DIC .

Ma Revue de Presse

#Marevuedepresse#Kebetu#senegal#@rp221com


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*