Saint-Louis : Un réseau de trafic international de médicaments démantelé, un pharmacien écroué

MEDICAMENTS PROHIBES : 2 084 articles retirés des officines de Touba
MEDICAMENTS PROHIBES : 2 084 articles retirés des officines de Touba
Partagez ce contenu!

Saint-Louis : Un réseau de trafic international de médicaments démantelé, un pharmacien écroué

https://www.seneweb.com Les éléments du commissariat spécial de Rosso ont réussi un grand coup. Ils ont mis la main sur un réseau de trafic international de médicaments. La cellule a été démantelée au nord du Sénégal, entre Saint-Louis et Rosso.
Dans la nuit du 8 au 9 octobre 2021, les hommes du commissaire Ndiaye ont saisi une importante quantité de médicaments et appréhendé trois personnes dont un docteur en pharmacie et propriétaire d’une officine sise à Saint-Louis, route de Khor, selon des informations exclusives de Seneweb.

Comment ils ont été appréhendés

Suite à l’exploitation d’une information, les limiers ont mis la main sur un individu, piroguier de son état, qui était en possession de plusieurs cartons remplis de médicaments dissimulés dans une case en paille, près du fleuve. Ce dernier était sur le point d’exporter illégalement le produit par un point de passage non-officiel, à bord d’une pirogue à destination de la Mauritanie. Ledit produit était destiné à un docteur maure.
Des sources proches du dossier révèlent que plusieurs bons de commande de médicaments auprès de plusieurs grossistes, dont on taira le nom, datés de 2019 à octobre 2021 et effectués sous le compte de la pharmacie citée, ont été trouvés entre les mains du convoyeur.
Une importante quantité de médicaments Sintrom 4 mg destinés au traitement de maladies cardiovasculaires, en rupture sur le marché, a été trouvée dans le pactole. Ce lot était sur le point d’être expédié illicitement vers la Mauritanie.
L’enquête ouverte a permis d’établir que le pharmacien indélicat passait des commandes spéciales de médicaments très conséquentes auprès des grossistes, pour le compte de présumés pharmaciens de nationalité mauritanienne. Suite à la livraison des quantités commandées, les destinataires du produit procédaient à son enlèvement au niveau d’une officine, avant de l’acheminer vers Rosso-Sénégal à bord de taxis.
Une fois là-bas, le piroguier réceptionnait le produit et le dissimulait dans sa planque. Il attendait alors le moment propice pour effectuer clandestinement la traversée du fleuve et livrer le produit aux présumés pharmaciens mauritaniens.
Au cours de son audition, le piroguier a cité le pharmacien sénégalais et un des vendeurs comme étant membres clés du réseau. Face aux enquêteurs, les malfrats sont passés aux aveux. Les trois complices sont actuellement en garde à vue dans les locaux du commissariat spécial de Rosso, en attendant d’être présentés au parquet de Saint-Louis pour trafic international de médicaments.
Dans la foulée, le Syndicat des pharmaciens du Sénégal, saisi de cette affaire, entend initier une plainte contre leur camarade docteur et les grossistes cités dans cette affaire. Contre ces derniers, ils plaident pour des sanctions disciplinaires.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*