Ruée vers la gare des Baux-maraîchers : les clients coincés entre les risques du Covid et la flambée des prix de transport

Partagez ce contenu!

Ruée vers la gare des Baux-maraîchers : les clients coincés entre les risques du Covid et la flambée des prix de transport

https://www.pressafrik.com Située à hauteur de ‘’Bountou Pikine’’, la nouvelle gare routière des Baux-maraîchers est l’actuel point de ralliement de tout voyageur pour le point de départ ou de destination qui relie Dakar à l’intérieur du Sénégal. À quelques jours de la Tabaski, qui sera célébrée entre mardi et mercredi prochains entraîne, c’est une foule immense de voyageurs qui s’est amassée sur les lieux, alors que le pays fait face à une flambée de cas de Covid-19. Si certains respectent les mesurent d’hygiène, d’autres s’en passent. A cela s’ajoute la flambée des prix de billet de voyage qui grimpe jusqu’à 25000 F CFA pour certaines destinations
« Le respect des mesures barrières n’est pas encore pris au pied de la lettre à la gare des Baux maraîchers de Pikine. À cela, s’ajoute la flambée des prix de billet de voyage qui grimpe jusqu’à 25 000 F CFA. Certains ont du mal à supporter les masque. Parfois, on étouffe, mais on essaye de faire avec », a déclaré Mamadou Gueye passager qui a pris le bus horaire en direction de Kaolack.
Parlant des prix, du voyage Dakar-Kaolack, M. Gueye avoue que les billets ont augmenté. « Ils ont augmenté les prix à 5 000 F CFA. D’habitude c’était maximum 3 000 F CFA. Parce que les 7 places, c’était à 3.500 F CFA. Aujourd’hui, les bus, les minis cars tous, c’est un prix fixe 5 000 F CFA », dit-il.

Les prix de billet de voyage dans la Région de Ziguinchor grimpent jusqu’à 25 000 F CFA

Mame Sané , une dame de teint clair âgée d’une vingtaine d’années, assise devant ses bagages, a l’air abattue. « Je suis arrivée ici vers 12 heures, mais jusque-là, nous n’avons pas de véhicule. La situation est critique ici. Les prix des billets ont flambé. Pour les 7 places, on nous parle de 25.000 F CFA pour Bignona. Et pour les mini-car, il faut débourser 15.000 F CFA. Sans compter les bagages, on nous demande 700 F CFA. C’est vraiment déplorable », se lamante-t-elle.
Régulateur à la gare routière des Baux-maraîchers, Mactar Mbaye soutient que les mêmes dispositifs pris au début de la pandémie sont toujours là. « Ce que je peux vous dire, est que les mêmes dispositifs pris au début de la pandémie, sont toujours là. Il s’agit du port de masque, le lavage des mains, la sensibilisation. On enregistrait les noms et prénoms des passagers, les chauffeurs et leur destination. Mais ces jours-ci, nous avons constaté qu’il y a trop d’affluence. Chacun veut partir. Les gens doivent savoir que c’est une question de responsabilité. Nous ne baissons pas les bras. Nous allons continuer à sensibiliser », déclare le régulateur Mbaye.

La décision de Dakar Dem Dik ne se sent pas à Baux-maraîchers de Dakar

Interpelé sur la décision de Dakar Dem Dik, qui en raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19 a décidé de suspendre tous les voyages interurbains, à partir de ce samedi, Mactar Mbaye soutient que cela n’a pas répercutions  sur leur travail « Nous ne l’avons pas senti. Parce qu’à cette période, il y a toujours de l’affluence ici à la gare routière des Baux-maraîchers de Dakar », dit-il.

Les clients accusés d’être responsables de la hausse des prix de billet de voyage

Pour ce qui est de l’augmentation des prix du transport, il pointe un doigt accusateur sur les clients : « Le problème est complexe. Le billet ne devait pas être augmenté. Mais ce sont les clients eux-mêmes qui viennent voir les chauffeurs et leur proposent un prix. Parce qu’ils veulent partir coûte au coûte ».
« Mois, je suis chauffeur d’horaire Dakar-Toubacouta. Dans mon véhicule, tout le monde respecte le port de masque. Les places du milieu ne sont pas occupées pour plus de sécurité », a fait savoir Moussa le chauffeur d’horaire Dakar-Toubacouta.
Les nouvelles contaminations au coronavirus ne cessent de grimper au Sénégal avec 1722 cas ce dimanche sur un échantillon de 4 419 tests effectués soit un taux de positivité de 38,97 %.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*