Professeur Moussa Diop, analyste politique : «il y a une ambigüité qui est entretenue pour la simple raison que le président ne veut pas qu’on évoque l’impossibilité d’un 3eme mandat»

Outgoing Senegalese President Macky Sall gestures to his supporters as he arrives to address a rally at Pikine near Saint Louis on February 19, 2019, ahead of scheduled presidential elections on February 24. - Former French colony Senegal, has been buffeted by violence ahead of the February 24 vote, which incumbent President Macky Sall hopes to win outright in the first round. (Photo by SEYLLOU / AFP)
Partagez ce contenu!

Professeur Moussa Diop, analyste politique : «il y a une ambigüité qui est entretenue pour la simple raison que le président ne veut pas qu’on évoque l’impossibilité d’un 3eme mandat»

https://actusen.sn/ L’analyste politique, Moussa Diop s’est prononcé sur la question du troisième mandat qui dérange le président Macky Sall. Selon le professeur, seuls ceux qui ont évoqué l’impossibilité d’un troisième mandat ont été sanctionnés. Car des responsables politiques comme Mbaye Ndiaye, qui défendent l’éligibilité du chef de l’Etat à un troisième mandant, ne se sont jamais inquiétés.
«Il y a une ambigüité, qui est entretenue pour la simple raison que le président ne veut pas qu’on évoque l’impossibilité d’un 3eme mandat. Ceux qui évoquent la possibilité ne sont pas sanctionnés. Parce qu’on a entendu des gens comme Mbaye Ndiaye et d’autre responsables de l’Alliance Pour la République (Apr) évoquer la possibilité de 3eme mandat et ils n’ont pas été sanctionnés. Mais ceux qui pense que le chef de l’Etat ne peut briguer à nouveau le suffrage des Sénégalais, ce sont ceux-là qui sont sanctionnés», a déclaré l’enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, dans les colonnes de SourceA.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*