Procès Tobène/ ICS : Le juge relaxe les prévenus au bénéfice du doute et renvoie la poursuite du chef d’incitation à la rébellion par le biais d’un système informatique.

Partagez ce contenu!

Procès Tobène/ ICS : Le juge relaxe les prévenus au bénéfice du doute et renvoie la poursuite du chef d’incitation à la rébellion par le biais d’un système informatique.

https://www.dakaractu.com Le tribunal de grande instance de Thiès qui statuait en matière de flagrant délit sur l’affaire opposant les Industries Chimiques du Sénégal et les populations de Tobène, Maka Dieng et Keur Maguèye,  a rendu son verdict. En effet, les prévenus ont écopé d’une relaxe au bénéfice du doute et d’un renvoi des prévenus des fins de la poursuite pour incitation à la rébellion par le biais d’un système informatique.
« Nous avons un sentiment de soulagement et de satisfaction sur la décision de la justice. Mais nous allons continuer de mener le combat contre les ICS jusqu’à l’obtention d’une victoire », a confié Cheikh Top, porte-parole des populations de Tobène. Cependant, Me Cheikh Khoureychi Fall n’est pas satisfait car, explique-t-il, même les oiseaux qui survolent l’espace aérien de Tobène savent ce qui s’est passé. « Ils devaient être relaxés purement et simplement car tout le monde sait ce que font  les ICS, estime-t-il.
La nuit du mardi au mercredi 12 août 2020, trois bataillons de forces de l’ordre avaient été dépêchés à Tobène pour permettre au géomètre de mesurer les 6 hectares de terres. C’est sur ces entrefaites que plusieurs des fils de Tobene ont été arrêtés.
Devant le juge, le procureur avait requis la requalification des faits pour Cheikh Fall et une peine d’apaisement pour les 21 prévenus dont 4 mineurs.
Les prévenus étaient retenus pour incitation à la rébellion, attroupement illégal, violences sur agents dans l’exercice de leurs fonction entre autres…


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*