PRESIDENTIELLE : L’OPPOSITION REJETTE LES RÉSULTATS MAIS NE FERA PAS DE RECOURS

PRESIDENTIELLE : L’OPPOSITION REJETTE LES RÉSULTATS MAIS NE FERA PAS DE RECOURS
PRESIDENTIELLE : L’OPPOSITION REJETTE LES RÉSULTATS MAIS NE FERA PAS DE RECOURS
Partagez ce contenu!

Dakar, 28 fév (APS) – Les candidats malheureux à l’élection présidentielle du 24 février ont rejeté les résultats provisoires proclamés, jeudi, par la commission nationale de recensement des votes et annoncé qu’ils ne feront aucun recours. 

’’Nous rejetons ferment et sans aucune réserve ce résultat. Nous ne ferons aucun recours devant le Conseil constitutionnel”, ont-ils déclaré dans un communiqué conjoint lu par le candidat Idrissa Seck.
Ils ont dénoncé “un résultat qui reflète parfaitement la commande du candidat sortant”.

’’Force est de constater que le candidat sortant a confisqué la volonté du peuple souverain et sera seul à assumer les conséquences face au peuple et face à l’histoire”, peut-on lire dans cette déclaration.

’’Nous exprimons toute notre gratitude et nos félicitations au peuple sénégalais qui a massivement exprimé son désir de changement dans la maturité, dans le calme et la paix”, ajoutent-ils.

Macky Sall a remporté la présidentielle de dimanche dernier avec 58,27% des voix selon les résultats officiels provisoires publiés jeudi par la Commission nationale de recensement des votes.

Le président sortant devance l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, crédité de 20,50 % des voix mais dont les membres de la coalition électorale jugent inéluctable un second tour de scrutin au regard des chiffres des procès verbaux qu’ils disent détenir.

Ousmane Sonko est arrivé 3e avec 15,67% des 4.383.870 suffages valablement exprimés sur 4. 426.344 votants parmi un total de 6. 683. 043 inscrits, soit un taux de participation de 66,23%.
Les deux derniers candidats, El Hadj Sall dit El Hadj Issa Sall, et Madické Niang, ont obtenu respectivement 4,07 et 1,48% des voix.OID/BK/ASG

Présidentielle sénégalaise:l’opposition se refuse à tout recours

APA-Dakar-Les quatre candidats de l’opposition à la présidentielle sénégalaise ont, par la voix d’un des leurs en l’occurrence Idrissa Seck, rejeté les résultats provisoires du scrutin qui consacrent la victoire au premier tour de Macky Sall, soulignant toutefois qu’ils ne feront « aucun recours » devant le Conseil constitutionnel, même si le Code électoral leur confère ce droit.

Selon le candidat de la coalition « Idy 2019 » qui s’adressait, jeudi à la presse, lui et les autres candidats (Ousmane Sonko, Madické Niang et Elhadj Issa Sall) s’abstiennent de toute contestation devant ce qu’ils considèrent comme « une commande » du président Macky Sall.

Partant de là, a martelé Idrissa Seck, les quatre candidats de l’opposition laissent leur concurrent « assumer face à l’histoire et devant le peuple sénégalais les conséquences » de son acte consistant à « confisquer la volonté » de ses compatriotes

Idrissa Seck a fini sa déclaration en adressant, au nom de ses collègues de l’opposition sa « gratitude » et ses « félicitations au peuple sénégalais qui a massivement exprimé son désir de changement dans la maturité,le calme et la paix».

Selon les résultats provisoires publiés par la Commission nationale de recensements des votes, Macky Sall est réélu a premier tour avec 58,27 % des voix, suivi d’Idrissa Seck 20, 50 % des voix, d’Ousmane Sonko 15,67 % des voix, d’Issa Sall 4,07% des voix et de Madické Niang 1,48 % des voix.

Le Conseil constitutionnel procèdera à la proclamation définitive de ces résultats, après un délai de 72h consacré à la réception et à l’examen d’éventuels recours.     CAT/APA


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*