Pluies diluviennes : Le phénomène est dû aux ondes tropicales, explique l’ANACIM qui alerte sur d’autres pluies.

Partagez ce contenu!

Pluies diluviennes : Le phénomène est dû aux ondes tropicales, explique l’ANACIM qui alerte sur d’autres pluies.

https://www.dakaractu.com Les abondantes pluies qui se sont abattues sur plusieurs localités du territoire national causant des dégâts considérables, sont dues aux ondes tropicales qui se sont déplacées sur le Mali et pour aborder le Sénégal par l’Est. C’est un phénomène rare, explique les services de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM).
Selon le prévisionniste Abdoulaye Diouf du service prévision et réduction des risques, joint par Dakaractu, des phénomènes extrêmes peuvent survenir à un moment donné, occasionnant des pluies assez rares avec un impact sensible qui engendre des conséquences.
Ces ondes tropicales correspondent en effet à des zones de convergence où vient s’agglutiner l’activité orageuse et donc prévient l’expert, « il va encore pleuvoir dans certains localités du pays ». « Le phénomène est en train d’être évacué en mer. La situation devrait revenir au calme le mardi », a indiqué Abdoulaye Diouf.
Les ondes tropicales sont typiquement orientées Nord-Sud, et se déplacent d’Est en Ouest, avec parfois une légère composante Nord en suivant les alizés, par conséquent il faudra encore s’attendre à des pluies dans d’autres zones du territoire national. « Le centre du pays a enregistré ce dimanche des pluies et même dans certaines localités de Dakar », confie le prévionniste qui alerte sur le déplacement de ces ondes tropicales. « Elles aborderont l’Ouest du pays à partir du 9 septembre et toucheront le reste du pays à partir du 10 septembre ».
Interpellé sur le rôle de l’Anacim dans le dispositif du plan Orsec déclenché par le ministre de l’intérieur à la demande du chef de l’Etat, l’expert en météorologie a confié que l’agence travaille de concert avec les services compétents, notamment ceux de la direction de la protection civile. « L’Anacim est un centre régional de prévisions et réalise des prévisions pour la sous-région, notamment l’Afrique de l’Ouest et sa mission est fondamentale; c’est ce qui a expliqué la participation du directeur de l’exploitation météorologique à la réunion d’urgence du plan Orsec », a aussi renseigné Abdoulaye Diouf


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*