Pêche illicite, non déclarée et non réglementée : le Sénégal perd 150 milliards F Cfa par an (ministère des Pêches)

Partagez ce contenu!

Pêche illicite, non déclarée et non réglementée : le Sénégal perd 150 milliards F Cfa par an (ministère des Pêches)

https://actunet.net Le ministère des Pêches et de l’Economie maritime, dans le cadre de la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (Inn) au Sénégal a procédé, ce jeudi, au lancement du projet ‘’Gouvernance des Pêches au Sénégal (Gps).
Le ministre Alioune Ndoye a été représenté par son Secrétaire général Matar Diallo. Ce dernier a fait savoir que la pêche non déclarée et non réglementée est l’un des fléaux qui gangrènent le secteur. «D’après les études de la Fao, au moins nous perdons 150 milliards F Cfa par année contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée» annonce M. Diallo.
Face à cette situation, le Secrétaire général dudit ministère estime que le gouvernement a pris des mesures draconiennes comme le renforcement du dispositif juridique des sanctions pour lutter contre ce phénomène.
«Il y a des sanctions qui sont prévues en matière de pêche illicite, non déclarée et non réglementée. Si c’est un navire étranger la sanction minimale est de 500 millions et ça peut aller jusqu’à 1 milliard F Cfa et en cas de récidive, on peut aller jusqu’à la confiscation du navire», a-t-il laissé entendre.
D’après Matar Diallo, «le Chef de l’Etat a fait acquérir au Sénégal un avion dédié spécifiquement au secteur de la pêche et la réception de 6 vedettes, pour la surveillance de nos mers». Il y a aussi, dit-il, «l’acquisition de plusieurs patrouilleurs au niveau de la marine».


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*