Ousmane Sonko sur le plan d’assainissement de la région de Ziguinchor : «21 993 000 000 ont été prévus pour la période 2012-2022 mais il n’y a que 5 milliards investis»

Partagez ce contenu!

Ousmane Sonko sur le plan d’assainissement de la région de Ziguinchor : «21 993 000 000 ont été prévus pour la période 2012-2022 mais il n’y a que 5 milliards investis»

https://www.dakarmatin.com Le leader de Pastef Les Patriotes ne lâche toujours pas le président Macky Sall et son gouvernement. En tournée, ce lundi, en Ziguinchor, Ousmane Sonko, s’est prononcé encore sur les inondations. Une manière pour lui de répondre le Directeur de l’Office nationale de l’assainissement du Sénégal (Onas), qui avait révélé ses «vrais chiffres».
«C’est un document officiel de l’Onas que j’ai exploité qui date de septembre 2019. Maintenant de septembre 2019 à nos jours s’ils ont fait énormément de choses, ils n’ont qu’à donner les pièces. À un an de la fin du programme dont l’investissement est de 784 milliards, ils investissent 80 milliards, ils ont échoué lamentablement», campe-t-il sur sa position. Le député à l’Assemblée nationale a fait également de nouvelles révélations sur les chiffres des financements alloués au secteur de l’assainissement de la région de Ziguinchor.
«Pour la période 2014-2017 en ce qui concerne les eaux pluviales pour la région de Ziguinchor, ils ont prévu de mettre 11 030 000 000 entre 2012-2018 et 10 963 000 000 pour la phase 2018-2022. Ce qui fait un total de 21 993 000 000 pour la période 2012-2022. De toutes mes recherches, je n’ai trouvé qu’un programme de 5 milliards. Un projet financé par la Banque ouest africains de développement (Boad) qui a pour objectif de toucher 20 mille personnes et d’une station d’épuration d’une capacité de 3900m3, une station de transformation d’eau d’une capacité de pompage de 140m3/jour installée au quartier Boudody puis une piste d’accès de 1200m. D’ailleurs ce programme n’est pas encore livré», a détaillé l’ancien Inspecteur des Imports et des domaines radié.
Mais il ne compte pas s’en arrêter là. «Il n’y avait aucune ville de la Casamance naturelle qui a un plan directeur d’assainissement en 2012. Pourtant cette zone est prioritaire. Aujourd’hui on est à 1700 mm de pluie alors que Dakar n’a même pas 450mm. Et pour les villes dotées de plan directeur d’assainissement mais qui n’avaient pas d’ouvrages, il n’y avait que la commune de Ziguinchor qui en avait mais zéro ouvrage», a-t-il dit.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*