Nitrate d’ammonium au port: «Les dégâts peuvent aller d’une irritation pulmonaire à l’explosion sur 5 km»

Partagez ce contenu!

Nitrate d’ammonium au port: «Les dégâts peuvent aller d’une irritation pulmonaire à l’explosion sur 5 km»

https://directnewsinfo.com Au môle 3 du port autonome de Dakar, plus de trois mille tonnes de nitrate d’ammonium sont entreposées. Ce produit est la fameuse substance qui est à l’origine de l’explosion au port de Beyrouth au Liban. Cependant, le directeur du centre antipoison avertit.
Selon le Pr. Mamadou Fall, si les conditions de stockage ne sont pas réunies, les risques sont énormes.
« L’étiquetage des produits chimiques c’est important, une fois qu’on sait ce qu’il y a à l’intérieur, trouver les moyens de gérer les risques devient beaucoup plus facile. L’autre point également c’est qu’est qu’on dans l’environnement immédiat de ces produits, c’est-à-dire les conditions de stockage. Si l’environnement du produit n’est pas bien réfléchi, on peut avoir des dégâts. Raison pour laquelle on a tous peur parce que récemment on a vu ce qui s’est passé au Liban et je pense que la catastrophe du Liban doit être la quatorzième concernant ce même produit au niveau mondial », précise-t-il sur la Rfm.

L’impact du nitrate d’ammonium 

Pour lui, les dégâts sont énormes. Ils peuvent aller d’une irritation pulmonaire à l’explosion pouvant faire plusieurs dégâts, d’effondrement de bâtiment sur une distance de 5km.
« Sur la toxicité directe du produit personnel, je pense que c’est quelque chose qui est très grave parce que tous les gens qui peuvent inhaler des fines particules de ce produit, des vapeurs qui proviennent de ces produits, ils peuvent avoir une irritation au niveau pulmonaire. Il peut avoir des dégagements de gaz qu’on appelle monoxyde d’azote. Ce monoxyde d’azote également peut entraîner une toxicité et tout va dépendre de la quantité de gaz émise par le produit. Mais ce qu’on craint plus, c’est vraiment que le produit prenne feu et suite à ça qu’on ait une onde de choc qui peut aller jusqu’à plus de 5 km et là ce sont des dégâts énormes ».


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*