Moussa Baldé (MAER) : «Nous pensons que Nioro pourrait être non seulement autosuffisant en céréales, mais aussi fournir les autres régions du Sénégal »

Partagez ce contenu!

Moussa Baldé (MAER) : «Nous pensons que Nioro pourrait être non seulement autosuffisant en céréales, mais aussi fournir les autres régions du Sénégal »

https://www.dakaractu.com/ Dans le cadre de sa tournée nationale, le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, a visité les champs de mil, de maïs, d’arachide etc, du département de Nioro.
Et selon Moussa Baldé, « les cultures sont de loin meilleures que l’année dernière. En fait, il faut dire que cette année toutes les conditions d’abord naturelles à savoir la pluviométrie, techniques, la mise en place des intrants, ont été réunies de façon optimale pour obtenir des résultats qui sont pour le moment tout simplement excellents. Et donc, nous espérons qu’ils vont finir excellents. Il faut que tous les gens soient organisés et s’il n’y avait pas FEPROMAS, il n’y aurait pas 10 tracteurs.
Donc, je félicite FEPROMAS pour ce modèle d’organisation qui regroupe des milliers de producteurs. Avec 20 tracteurs, ils ont cette année emblavé 07 mille hectares toutes spéculations confondues. Nous les invitons donc à aller davantage vers l’agro-business… »
Poursuivant, le MAER de se féliciter du niveau des productions dans ce département.  » Quand on voit le niveau des emblavures d’arachide, nous pouvons dire que c’est la commercialisation qui tire la production. Si l’année dernière, les producteurs avaient leurs bons impayés dans leurs poches, ils n’allaient pas faire de l’arachide et s’ils ont augmenté les emblavures c’est parce que l’année dernière ils ont rentabilisé leurs productions. Alors nous devons travailler dès demain pour avoir une meilleure campagne de commercialisation… Le président de la République qui appelle à la souveraineté a été bien entendu ici dans le Nioro et je pense qu’on a vu les champs de maïs, de mil, probablement de Niébé, sans compter l’arachide, nous pensons que Nioro pourrait être non seulement autosuffisant en céréales, mais aussi fournir les autres régions du Sénégal… »


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*