Me Moussa Diop révèle : “Mimi Touré fera partie de ceux qui vont s’opposer à un 3e mandat de Macky Sall”

Partagez ce contenu!

Me Moussa Diop révèle : “Mimi Touré fera partie de ceux qui vont s’opposer à un 3e mandat de Macky Sall”

https://www.pressafrik.com L’ancien Premier ministre et ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Aminata Touré dite Mimi Touré, « fera partie de ceux qui vont s’opposer à un 3e mandat de Macky Sall et va rejoindre le camp de ceux qui vont s’opposer ». La révélation a été faite par Me Moussa Diop, ancien Directeur général de la société publique de transport urbain Dakar Dem Dikk (DDD), limogé à son poste.
« Mimi Touré, qui a occupé de hautes responsabilités dans ce pays, fera et je ne dis pas devra, mais fera partie de ceux qui vont s’opposer à un troisième (3e) mandat et va rejoindre le camp de ceux qui vont s’opposer », a déclaré l’ancien leader de la coalition Macky2012, membre de la mouvance présidentielle.
Invité du Grand Jury de Rfm de ce dimanche 27 décembre 2020, Me Moussa Diop qui a révélé être en contact permanent avec Mimi Touré, est d’avis que cette question du 3e mandat n’est pas une chasse gardée de l’opposition. « C’est une affaire des compagnons de première heure du président de la République qui veulent le respect de la parole publique », a-t-il souligné.
Limogé à son poste de Dg de DDD après avoir déclaré dans l’émission Sen Show de la SENTV, que le « 3e mandat est un coup d’Etat constitutionnel », le leader du parti Alternance Générationnelle/Jotna campe sur sa position. « Je serai avec tous les patriotes de ce pays pour restaurait la République et empêcher un 3e mandat du président Macky Sall. Que ça soit claire. On ne peut pas me faire changer d’avis », a-t-il précisé.

« Macky Sall s’est prononcé clairement en 2017 disant que : ‘premier mandat, c’est le septennat’ »

« J’ai été avec lui, il est encore mon président de la République jusqu’en 2024. Je sais ce que beaucoup de gens ne savent pas et je ne violerai aucun un secret », a fait savoir Me Diop.
Qui a rappelé qu’ :  « avant même qu’il (Macky Sall) soit président de la République, il s’est prononcé à Diamalaye (Dakar) avec l’image de la première de Tabaski, ‘Non à un troisième mandat’, sachant que l’autre ( Me Abdoulaye Wade) avait le principe de la rétroactivité qu’il a utilisé. Une fois président de la République, il s’est prononcé encore en 2017 disant très clairement : mon premier mandat, c’est le septennat. “Arrivé en 2019 par la grâce de Dieu, si vous me renouvelez, ce sera mon dernier mandat et il faudra partir” ».


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*