Marché d’intérêt national et gare des gros porteurs, sur fond de prêt, construits puis abandonnés dans la brousse de Diamniadio : 63 milliards F Cfa, dans le vent

Partagez ce contenu!

Marché d’intérêt national et gare des gros porteurs, sur fond de prêt, construits puis abandonnés dans la brousse de Diamniadio : 63 milliards F Cfa, dans le vent

https://actusen.sn Depuis quelques jours, on épilogue sur les 750 milliards F Cfa destinés à lutter contre les inondations. Mais il existe un autre drame financier qui se joue, présentement, au niveau du marché d’intérêt national et au sein de la gare des gros porteurs, inaugurés en grande pompe, le 24 Janvier 2019, par le candidat sortant de ‘’Benno Bokk Yakaar’’ à l’élection présidentielle.
Selon SourceA dans sa livraison de ce lundi, ces deux joyaux, financés à hauteur de 105 millions de dollars, soit environ 63 milliards F Cfa (15% Etat du Sénégal et 85% Etat turc en prêts), ne servent à rien.
Deux ans après leur inauguration, ajoutent nos confrères, aucune activité n’est possible dans ces infrastructures économiques destinées à booster le négoce de gros entre producteurs et commerçants.

Une nouvelle invasion de criquets pèlerins menace l’Afrique de l’Ouest

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a alerté mardi l’Algérie, la Libye, la Mauritanie et le Maroc de l’arrivée probable d’essaims de criquets pèlerins en provenance du Sahel au cours des prochaines semaines, incitant les quatre pays à mobiliser d’urgence leurs équipes de terrain pour les opérations de prospection et de lutte antiacridiennes.
Des essaims sont actuellement présents au Tchad et sur le point de se former au Mali et au Niger, suite aux précipitations abondantes de l’été qui ont favorisé deux générations de reproduction et déclenché la multiplication par 250 des populations acridiennes dans ces pays. Les vents et les précédents historiques laissent supposer que les essaims, une fois formés, se dirigeront vers l’Algérie, la Libye, le sud du Maroc et le nord-ouest de la Mauritanie.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*