MACKY SALL LIBÈRE LES AMBITIEUX

Partagez ce contenu!

MACKY SALL LIBÈRE LES AMBITIEUX

https://www.seneplus.com -l’as-Au-delà des tares notées au sein de l’équipe gouvernementale sortante, le président souhaite, à travers le remaniement ministériel, se séparer de tous ceux à qui l’on prête des ambitions présidentielles et qui ralentiraient le train de l’émergence
On en sait un plus sur les mo-tivations qui auraient pousséle président Macky Sall àchanger de gouvernement.Au-delà des tares notéesdans l’équipe sortante, il sedit que sa démarche va dansle sens de se séparer de tousceux à qui l’on prête des am-bitions présidentielles et quiralentiraient le train del’émergence.
Les spéculations vont bon train après la dissolution du gouvernement par le président de la République, Macky Sall. Si certains lient la décision du chef de l’Etat aux difficultés économiques du pays et la recrudescence du phénomène de l’émigration clandestine, d’autres affirment que le leader de l’Alliance pour la République( APR) a la volonté de faire entrer des membres de l’opposition au sein de l’attelage gouvernemental pour se faire de nouveaux alliés et donner l’impression d’un chef d’Etat ouvert qui est capable de travailler même avec ceux qui l’ont combattu de toutes leurs forces lors de la dernière élection présidentielle. Mais ce qui vient remettre en question leurs explications, c’est la mesure prise par Macky Sall de débarquer Aminata Touré de la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE). D’après certaines indiscrétions et selon des informations glanées chez des personnalités très au fait de ce qui se trame au sommet de l’Etat, le président de la République a décidé de prendre comme prétexte le remaniement ministériel pour libérer ses collaborateurs accusés à tort ou à raison de vouloir se présenter à la prochaine élection présidentielle. Ainsi, ceux qui s’attendent à ceq u’Aminata Touré fasse partie du prochain gouvernement vont être déçus si l’on se fie à certaines confidences. Car l’ancien Premier ministre du Sénégal, en plus des ambitions présidentielles qui lui sont prêtées, paie également pour son allergie au troisième mandat. Son collègue de parti, Amadou Baaussi, ne devrait pas siéger au Conseil des ministres.
Beaucoup de ses camardes de l’Alliance pour la République affirment ouvertement que l’actuel ministre des Affaires étrangères se préparent pour remplacer Macky Sall en 2024. D’ailleurs, les Apéristes se partagent une photo sur les réseaux, dans laquelle, Amadou Ba, en posture d’un candidat à une présidentielle, souhaite un bon Gamou aux populations. Cette « affiche » est mal vue par certains souteneurs du chef de l’Etat qui n’hésitent pas à la présenter comme une preuve des ambitions de l’ancien ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.
En plus de ses deux alliés, Macky Sall aurait également en tête de ne pas retenir Mamadou Makhtar Cissé dans le prochaingouvernement. Même s’il a la réputation d’être un fonctionnaire dévoué, les attaques dirigées contre lui dans l’affaire Akilee et bien sûr les ambitions présidentielles qui lui sont prêtées pourraient être les probables raisons de sa sortie.
Quid de Mahammed Boun Abdallah Dionne ? L’ancien Premier ministre, dont la confiance auprès du président de la République semble s’éroder, à cause des ambitions présidentielles qui lui sont prêtées, pourrait quitter l’attelage gouvernemental et atterrir au plus au Conseil économique, social et environnemental (CESE).
Visiblement, le président de la République a décidé de s’aliéner tous ceux dont les ambitions sont affichées. Une manière pour lui de disposer d’une équipe plus loyale et plus déterminée à faire des résultats. El Hadji Fallilou Fall


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*