Macky-Idy-Niasse…Le grand parti présidentiel se précise

Partagez ce contenu!

Macky-Idy-Niasse…Le grand parti présidentiel se précise

https://www.xibaaru.sn Ceux qui attendaient le président Macky Sall rappeler auprès de lui les ministres défenestrés et les républicains bannis pour relancer l’Alliance Pour la République (APR) d’origine, vont déchanter. Leur patron leur concocte une autre chose. Une chose qui marquera définitivement la rupture entre lui et ses responsables déchus. Le président veut aller de l’avant et plus loin avec de nouveaux alliés dans un nouveau cadre.
Macky Sall pense sérieusement à son « Horizon 2035 » qui n’est pas une utopie mais une réalité. « Le Sénégal poursuit résolument sa voie vers l’objectif d’émergence à l’horizon 2035, avec le Plan Sénégal Emergent. » a dit le président Macky Sall à la 74e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Et pour être encore au pouvoir jusqu’à cette date, Macky a besoin d’une nouvelle alliance présidentielle qui regroupera des alliés dont il n’aura pas à se plaindre. Selon nos sources, la grande alliance qui devra conduire les projets de Macky jusqu’à l’horizon 2035 se fera avec l’AFP de Moustapha Niasse et le Rewmi de Idrissa Seck.
Les ministres, les DG, les PCA et les tous les soutiens de Macky sall évoque souvent dans leur discours « l’Horizon 2035 ». Et la question qui vient souvent à l’esprit est « seront-ils encore là en 2035 ? ». 2035, c’est dans 14 ans. Et Macky Sall n’a pas donné cette date pour rien. Car il va se donner les moyens d’y arriver en tant que président de la République ou président du grand parti présidentiel qu’il s’apprête à fonder avec des alliés…très politiques.
Moustapha Niasse de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) et Idrissa Seck du parti Rewmi sont des politiciens endurcis et expérimentés ; Niasse est sur la scène politique depuis Senghor. Et Idrissa Seck est né et grandi dans le PDS de Wade. Ils ont tous les deux, étés baptisés dans la politique pure ; et ce sont eux que Macky Sall a choisis pour mener son grand projet de « l’horizon 2035 ». Avec une formation politique jamais vue au Sénégal depuis le multipartisme intégral accordé par le deuxième président du Sénégal, Abdou Diouf.
L’APR, le Rewmi et l’AFP vont créer un monstre politique capable de résister jusqu’en 2035 à toutes forme d’opposition. Comme l’UMP qui a porté Sarkozy au pouvoir en 2007, Macky, Niasse et Idrissa Seck veulent aussi créer une grande formation dont le but serait de rester le plus longtemps au pouvoir avec des alternance internes. Cette grande formation qui verra le jour avant les législatives remplacera la coalition Benno Bokk Yaakar qui est arrivé à son terme après la mort d’un des pères fondateurs, Feu Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste.
Pourquoi l’AFP de Moustapha Niasse n’a pas renouvelé ses instances depuis plusieurs années ? Et pourquoi le Rewmi de Idrissa Seck se débarrasse de ses irréductibles responsables ? L’AFP et le Rewmi font le nettoyage interne avant la fusion avec l’APR de Macky Sall qui s’est aussi débarrassé de ses fortes têtes. Et aujourd’hui, Macky Sall, Moustapha Niasse et Idrissa Seck, leaders incontestés dans leurs partis respectifs peuvent sans contradiction aller vers la GRANDE FUSION.
Le grand parti présidentiel aura pour président, Macky Sall. Moustapha Niasse et Idrissa Seck en seront les vice-présidents. Et quand Macky aura épuisé ses mandats, Idrissa Seck prendra la relève ; un système de rotation calqué sur le tandem « Poutine-Medvedev » en Russie. Aucune opposition ne pourra faire face à ce grand parti politique qui est en train d’être créé par les derniers « monstres » de la politique Sénégalaise. Karim Wade, Khalifa Sall et Ousmane Sonko pourront-ils faire face aux monstres ?La rédaction de xibaaru


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*