Locales 2022 : Macky Sall a déjà choisi les têtes de liste de…

Partagez ce contenu!

Locales 2022 : Macky Sall a déjà choisi les têtes de liste de…

https://www.xibaaru.sn Ce ne sera pas une surprise pour ceux qui connaissent bien le président Macky Sall. Mais la dernière info sur les Locales que xibaaru vous livre, montre à quel point le Patron de l’APR agit en véritable « despote » dans son parti. Au moment où tous les responsables de son parti attendent la fameuse rencontre de Mermoz qui devra désigner les têtes de listes aux élections Locales de 2022, certains d’entre eux ont été rassurés d’être le choix du Patron…
Dans la précédente édition, Xibaaru livrait les villes où le président de L’Alliance Pour la République (APR) et président de la conférence des leaders de Benno bokk Yakaar devra désigner les têtes de listes aux Locales : Dakar, Pikine, Guédiawaye, Keur Massar, Mbour, Rufisque, Kaffrine, Podor, Bignona, Kolda, et Ziguinchor. Ces villes posent problème car la désignation de la tête de liste doit faire l’objet de consensus pour éviter une scission au sein du parti ou de la coalition.
A Dakar, le choix de Diouf Sarr ou Amadou peut entraîner la colère de l’un ou de l’autre et pire encore la séparation d’avec Moussa Sy, leader du parti « Appel national pour la Citoyenneté » et allié de Benno. A Podor, le choix de la tête de listes aux Locales sera crucial entre Racine Sy et Aïssata Tall Sall. A Ziguinchor, ce sera difficile entre l’allié Abdoulaye Baldé et les Apéristes Doudou Ka, Benoît Sambou, Angélique Manga ou encore Souleymane Jules Diop. Tout comme le choix des têtes de liste dans les villes de Kaffrine, Bignona, Kolda…le président Macky Sall devra faire preuve d’une grande sagesse pour éviter le clash dans sa coalition avant les élections locales.
Mais ce ne sera pas partout le cas car il y a des villes qui échappent à ce genre d’équation politique à résoudre. Xibaaru listait dans sa précédente édition, les villes où les têtes de liste pour les Locales ont été déjà choisies. Il s’agissait des villes de Kaolack, Saint-Louis, Dagana et Tambacounda. Le Président Macky Sall a déjà fait son choix pour les têtes de liste de ces villes tout en s’assurant que sa décision ne fasse l’objet d’aucune contestation…Et ce sont des choix mus par la position ou les fonctions des personnes choisies.
A Dagana, le choix de Macky Sall ne pouvait être que celui de son allié et homme fort de la ville, Oumar Sarr, ministre et président du Parti des libéraux et démocrates/And Suqali (PLD/ASPLD). Il est aussi le maire de ladite ville depuis 25 ans. Et dans cette ville, le choix du président ne souffre d’aucune contestation. Tous les autres concurrents qui pouvaient faire ombrage à l’actuel maire de Dagana ne sont plus en politique. Il s’agit des anciens ministres Mouhamadou Makhtar Cissé qui est retourné à l’Inspection Générale d’Etat (IGE) et Mankeur Ndiaye devenu secrétaire Général adjoint des Nations Unies.
A Saint-Louis, le président a choisi son beau-frère, le ministre Mansour Faye pour continuer l’aventure aux élections locales. Un choix auquel son challenger du même parti, Mary Teuw Niane s’y attendait. Et même si ce dernier ne lui rendra pas la tâche facile, le candidat sortant, Mansour Faye peut compter sur le nerf de la guerre politique, la manne financière dont il pourra bénéficier de la part de son beau-frère président de la république et président du parti APR. Il pourra aussi bénéficier de la popularité de sa sœur, la première Dame Marème Faye Sall, dans la ville tricentenaire.
A Kaolack, Mariama Sarr est choisie comme tête de liste par Macky Sall. L’ambassadeur itinérant Modou Ndiaye Rahma du mouvement « Rahma », Baye Ciss du mouvement CAR (Changement Action Réaction) et Abdoulaye Khouma du mouvement Benno And Fal Abdoulaye Khouma, se rangeront facilement derrière la ministre de la fonction publique pour « abattre » le président de l’Union des chambres de commerce du Sénégal, Serigne Mboup, fondateur du programme séduisant « Cœur de ville » de Kaolack qui est un complexe multidimensionnel appelé aussi les 9 merveilles du Saloum.
A Tambacounda, le choix du président de l’APR pour diriger ces locales, s’est porté sur l’actuel ministre des Forces Armées, l’avocat, Me Sidiki Kaba, après que plusieurs responsables de la majorité comme Yaye Diagne, Tidiane Sidibé, Souty Touré, Mamadou Oumar Sall et Malal Camara aient porté leur choix sur ce dernier. Même si les partisans du DG de la Sicap (Société immobilière du Cap Vert), Mamadou Kassé, contestent ce choix avant son officialisation, le choix du Patron de l’APR dans la capitale orientale du Sénégal passera comme lettre à la poste…


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*