Litige foncier

Partagez ce contenu!

Litige foncier

http://www.enqueteplus.com Encore des problèmes fonciers ! Un collectif de Sénégalais vivant à l’étranger réclame près d’un milliard F CFA à un promoteur immobilier. ‘’Le 1er octobre 2019, Abdoulaye Sambe fut arrêté par la BEF de la Dic, en liaison avec le commissariat central de la police à Mbour. Abdoulaye Sambe, ‘’directeur général’’ de la société Seti Sarl (créée par Homère Seck) a escroqué, dans la vente de parcelles du TF 526/NGA EX 4407/DG autour de l’aéroport Dakar-Yoff à usage d’habitation, de vaillants Sénégalais résidents au pays ou à l’étranger, pour un montant d’environ 1 milliard F CFA’’, dénonce-t-on dans un communiqué de presse reçu à ‘’EnQuête’’. Mais depuis, les choses n’ont pas bougé.
‘’Ces pères et mères de famille attendent depuis près d’un an de voir l’ouverture d’un procès, à défaut de recouvrer les fonds issus du fruit de leurs labeurs et qu’ils ont versés au sieur Sambe depuis 2014. Le temps passe et les préjudices s’alourdissent. Certains continuent de rembourser un crédit dont ils n’ont pas joui pendant qu’ils continuent de supporter le loyer’’, dénoncent-ils.
Même si, font-ils savoir, ils ont été informés de la mise à disposition du sieur Sambe de 75 parcelles dans la zone de l’aéroport. Ce sont des terrains affectés par le président Macky Sall qui a décidé de soustraire 10 ha de la zone de l’aéroport pour régler tous les litiges fonciers qui y ont cours ces dernières années. ‘’De sources sûres et concordantes renseignent que des tractations se font en coulisse avec des personnes véreuses pour vendre ces 75 parcelles et tenter un remboursement en cash aux victimes, sur la base des fonds perçus en 2014, alors qu’en 6 ans la bulle immobilière grandissante ne leur permet plus d’obtenir, ni les mêmes surfaces ni dans les mêmes zones’’, préviennent-ils. ‘’Ces manipulations ne sont pas acceptables. Nous attirons l’attention du chef de l’Etat sur ce dossier qui touche énormément de personnes dont les dossiers étaient en traitement aux 2e, 10e et 8e cabinets d’instruction du tribunal de Dakar’’, ajoutent-ils.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*