LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

SenePlus  |   Publication 04/09/2020

Le nitrate d’ammonium au Port évacué au Mali

«L’As» annonçait dans les précédentes éditions que le Port Autonome de Dakar était en train de convoyer le nitrate d’ammonium vers le Mali. Eh bien, l’opération est terminée. Selon le Port Autonome de Dakar, toutes les 3 050 tonnes de nitrate d’ammonium ont été entièrement évacuées vers le Mali. A ce jour, précise le PAD aucun atome de nitrate d’ammonium n’est présent dans l’espace portuaire. Il faut signaler que c’est suite au drame que le Liban a connu (plus de 150 morts) et causé par le même produit que les populations avaient commencé à s’inquiéter du stock qui se trouvait au Port. Et avec la position stratégique du port qui se trouve en plein centre ville, il fallait trouver une solution le plus rapidement possible. Les autorités avaient rassuré que ce produit était juste de transit et que sa destination finale était le Mali

Oumar Sarr lance le PLD/AS

Les anciens responsables du Parti Démocratique Sénégalais (Pds) formalisent la création de leur nouveau parti : Parti des Libéraux et Démocrates/And Suqali (PLD/AS). Une délégation composée de Oumar Sarr, Babacar Gaye, Mamadou Bamba Ndiaye, Mbenda Ndiaye , Ndèye Bakhaw Ndiongue et Me El hadji Amadou Sall a été mandatée par l’assemblée générale constitutive du parti pour déposer hier, leur dossier pour l’enregistrement, mais aussi la reconnaissance de leur parti à la préfecture de Dakar. A cause de la pandémie de la Covid-19, le parti des Libéraux et Démocrates/And Suqali(PLD/AS) n’a pas voulu organiser un grand rassemblement pour remercier les milliers de Sénégalais qui se reconnaissent déjà dans leur projet politique. Cependant, il est prévu une conférence de presse dans les prochains jours à la permanence nationale, sise Liberté 6 extension Dakar, pour exposer le programme fondamental du parti, détailler le chronogramme des activités et présenter la direction nationale. Par ailleurs l’assemblée a validé les Statuts du Parti Des Libéraux et Démocrates / AS et mis en place un bureau de direction composé comme suit : Oumar Sarr, Président du PLD / AS. – Les Vice-Présidents par ordre alphabétique, il s’agit de Babacar Gaye, Ndeye Baxaw Ndiongue, Mamadou Bamba Ndiaye, Mbenda Ndiaye, Maître Sall. L’ancien député du Msu Mamadou Bamba Ndiaye en devient le Porte-parole. En outre, un directoire de 50 personnes a été installé pour gérer les affaires courantes du parti en attendant la mise en place des structures du Parti et l’organisation du Congrès qui est l’instance suprême.

Le GIR donne les 2 raisons du limogeage de Me Moussa Diop

Le limogeage du directeur général de la société Dem Dik Dik a fait couler beaucoup d’Encre. Si d’aucuns expliquent la sanction de Me Moussa Diop par sa position sur le troisième mandat, le Groupe d’Informations Républicain (Gir) parle d’ingérence dans les affaires internes du Mali. D’après le Gir, le pouvoir reproche à Me Moussa Diop d’avoir soutenu que la mission des Chefs d’Etat au Mali est un échec et le Président Macky Sall, acteur de la médiation, n’en est pas moins comptable parce que ne comprenant pas la démarche du peuple malien. Au fait, de tels arguments ne sont pas recevables, indique la même source, surtout quand ce n’est un secret pour personne que la médiation dont Me Diop fait allusion est encore en cours. Ainsi pour le régime, il est donc totalement saugrenu de parler d’échec à ce stade des négociations. Poussant le bouchon plus loin, ajoute-t-on, Me Moussa Diop affirme de manière ostentatoire que «quelqu’un peut être élu et être renversé durant son mandat s’il ne fout rien». Une déclaration que le Président Macky Sall considère des plus outrageantes et qui est de nature à encourager toutes sortes de manœuvres anticonstitutionnelles et ainsi ouvrir la porte à toutes les instabilités.

Le Gir donne les 2 raisons du limogeage de Me Moussa Diop (bis)

Restons avec le GIR qui donne les raisons du limogeage de Me Moussa Diop. Le deuxième motif du limogeage, selon le pouvoir, est en tant que responsable politique de la mouvance présidentielle, le directeur général de Dakar Dem Dikk devrait plutôt défendre et justifier les positions du Président Sall. Aussi indique-t-on dans le communiqué que les attaques maladroites de Me Diop à l’encontre du Président malien et du Président ivoirien qu’il accuse de tripatouiller la constitution de leur pays méritait donc bien un rappel à l’ordre de la part du Président Macky Sall, pour faire respecter la non-ingérence dans les affaires intérieures d’un pays souverain. Le GIR rappelle qu’entre États, des crises diplomatiques ont surgi pour moins que cela.

LA Poste et Excaf Télécom scellent un partenariat

Le Groupe La Poste Sénégal et le Groupe Excaf Télécom ont signé un partenariat dans le cadre du projet Télévision Numérique Terrestre (TNT). Désormais, on peut acquérir facilement un décodeur TNT by Excaf et souscrire à un abonnement au niveau des 300 agences et bureaux du réseau national de distribution de La Poste. Le partenariat a été scellé hier à l’occasion d’une cérémonie en présence du Directeur Général du Groupe La Poste Sénégal, Abdoulaye Bibi Baldé et le président Directeur Général du Groupe Excaf Telecom, Sidy Diagne. Ce partenariat publicprivé ouvre une nouvelle ère de démocratisation de l’accès aux services de la télévision numérique terrestre avec plusieurs dizaines de chaines nationales et inter- nationales.

AG du Collectif National des Mareyeurs

Le Collectif National des Mareyeurs pour le développement du Sénégal (Cnmds) a tenu hier, son assemblée générale de renouvellement de ses instances en présence du ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, du directeur du marché central au Poisson de Pikine, Abou Mbaye, des autorités préfectorales de Pikine et des responsables d’organisations de professionnelles de pêche. Au terme de la rencontre, le président sortant, Djiby Ndiaye dit «Général» seul candidat à sa propre succession, a été reconduit à l’unanimité. Opportunité saisie par Djiby Ndiaye pour étaler quelques doléances devant les autorités. Il souhaite le renouvellement du parc automobile des gros porteurs de mareyage devenu trop vétuste par l’acquisition de 1000 véhicules, l’octroi de financements par l’Etat, l’appui conséquent au marché central au poisson de Pikine avec ses chambres froides en panne, la clôture et l’assainissement du marché.

AG du Collectif National des Mareyeurs (bis)

Restons à l’assemblée générale des mareyeurs pour dire que la question des licences de pêche s’y est invitée. Le président du Cndms appuyés par le Collectif des acteurs de la pêche du Sénégal dont des armateurs, a tenu à dénoncer les agissements du Gaipes qui, selon eux, veulent la monopolisation des licences de pêche et s’attaquent au ministre de tutelle, Alioune Ndoye. D’après Djiby Ndiaye, il n’y a aucune licence délivrée à des bateaux chinois et les accusations de certains sont fallacieuses. Ils ont saisi l’occasion pour réclamer l’audit de la flotte maritime et son renouvellement.

Macky Sall débloque 22 milliards pour un hôpital à Ourossogui

Le président de la République veut résoudre les difficultés des populations du nord du pays à bénéficier des soins de santé de qualité. A cet effet, il va doter Ourossogui d’un nouvel hôpital. Le Président Macky Sall a ainsi débloqué 22 milliards Fcfa pour la construction d’un nouvel hôpital à Ourossogui.

Forces Sénégal 2024 crache du feu

Le mouvement citoyen «Forces Sénégal 2024» que dirige Blaise Pascal Cissé a craché du feu sur une éventuelle troisième candidature de Macky Sall. Pour lui, cette candidature de Macky Sall est injustifiée, intolérable et illégale, immorale sous toutes ses formes. Car, d’après Blaise Pascal Cissé, la parole donnée est sacrée et Macky Sall ne peut pas se dédire en faisant comme Abdoulaye Wade. Sinon, dit-il, Abdoulaye Wade qui le taxait de «traitre» aura raison sur lui. A l’en croire, cette troisième candidature est derrière.

Un éleveur ouvre le feu sur des agents de l’Ocrtis

Les trafiquants de stupéfiants ne jouent pas avec leur business. Des agents de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants l’ont appris à leurs dépens. En fait, un éleveur a ouvert le feu sur des éléments de cette brigade dans la région Sédhiou, précisément à Niangua. D’après la Rfm qui donne l’information, les balles ont atteint grièvement un policier et un agent de sécurité de proximité. Mais le tireur a été appréhendé par les gendarmes qui ont ouvert une enquête.

Le Synpics prend la défense de Dié Maty Fall

Le Synpics dénonce la vendetta en cours dans deux des médias publics sénégalais, en l’occurrence Le Soleil et l’APS, contre des femmes, victimes faciles de prédation et d’abus de pouvoir sur fond de sexisme mal placé. Selon le bureau exécutif national du Synpics, la chasse aux femmes a repris au quotidien Le Soleil. Après l’épisode Fatou Ly Croquette licenciée pour avoir éternué au bureau en pleine période de Covid, c’est la journaliste, doyenne dans la profession, Dié Maty Fall qui est dans le collimateur du directeur général du Soleil qui lui en fait voir de toutes les couleurs. D’après le communiqué du Synpics, malgré ses trente années d’expérience, Dié Maty Fall est depuis quelques jours la cible privilégiée du patron du Soleil qui lui refuse même d’invoquer sa clause de conscience et veut l’obliger à traiter de sujets politiques, alors qu’il est de notoriété publique qu’elle est membre du bureau politique du parti socialiste sénégalais. Selon la même source, malgré ses protestations d’ordre éthique, la dame est aujourd’hui victime d’un harcèlement qui répond simplement à la technique du management par la terreur. Son seul tort, ne pas avoir sa langue dans sa poche. Le Synpics exige l’arrêt de la machine de l’intimidation.

Agression en plein jour à Koungheul

Un fait inédit s’est produit hier aux environs de 15 heures à Koungheul. En effet, des malfrats bien armés ont attaqué un vendeur de viande grillée au feu de bois (dibiterie), en plein jour, au moment où il pleuvait encore dans la commune. D’après nos confrères de Dakaractu, la victime S. Fall, âgée de plus de 60 ans, a été blessée à coup de machettes et son argent emporté par les assaillants. Ce fut une attaque éclair mais un passant a pu alerter le voisinage. S. Fall est présentement admis aux urgences du centre de santé de Koungheul. Une enquête est toutefois ouverte.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*