LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

SenePlus  |   Publication 22/01/2021

JEUX DE CARTES – Au-delà du rationnel…

Donc pour un simple post sur le réseau social Facebook, dénonçant la «corruption de certains chefs de service», l’enseignant Samba Tall est arrêté et a passé la nuit à la Gendarmerie de Podor. De telles informations paraissent invraisemblables jusqu’à ce qu’on se rende compte de la triste réalité : nul n’est à l’abri d’une telle déconvenue pour de si petits détails. Si on lit bien le texte à l’origine de cette arrestation de ce membre du Forum Civil, il est évident qu’il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. Irrationnel démocratiquement parlant ! Malheureusement, par la volonté d’une seule personne, un citoyen peut se trouver du jour au lendemain entre les mains de la justice. Sommes-nous dans une république des procureurs avec leur toute puissance ? Ces derniers qui représentent le ministère public et défendent des intérêts communs ne doivent-ils pas pouvoir apprécier correctement une situation avant de déclencher des procédures qui peuvent susciter d’autres problèmes ? Ce qui s’est passé à Podor se produit souvent dans d’autres parties du pays. En 2021, si au Sénégal, certains ignorent que «la dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours», il y a de quoi s’inquiéter. Laissons les gens s’exprimer avec responsabilité. Evitons tous les excès pour espérer une vie sociétale apaisée. Diary Sow a donné de ses nouvelles. Et cette fois-ci, c’est officiel. C’est son tuteur ministre de la République Serigne Mbaye Thiam qui rapporte ses conversations avec sa « fille». Comme on l’a déjà annoncé, «la meilleure élève du Sénégal» est tranquille là où elle se trouve de son propre gré. «Ceux qui cherchent une explication rationnelle à mon acte seront déçus, puisqu’il n’y en a aucune», écrit Diary. De grâce, ne cherchons même pas les explications irrationnelles. L’essentiel est que tu sois bien là.
Mim Reew

Commercialisation des terrains de l’Aibd

Finalement, c’est la Caisse des dépôts et Consignations qui a décroché le jackpot. L’entreprise drivée par Cheikh Tidiane Bâ à qui le chef de l’Etat a attribué les 30 hectares du foncier de l’aéroport a confié la commercialisation à une de ses filiales dédiées. En effet, la commercialisation du site est exclusivement confiée à la Compagnie Générale Immobilière du Sahel-CGIS-SAque dirige Abdou Khafor Touré. C’est dire qu’entre l’ancien Dgid Cheikh Bâ et l’ancien patron de l’Anpej Khafor Touré, c’est comme du « Mburu ak Soow». Par ailleurs, dans le cadre de sa stratégie de commercialisation, la CGIS-SA peut donner mandat à d’autres structures spécialisées dans le domaine de l’immobilier. D’ailleurs, informe-t-on, la liste des mandataires agréés ainsi que les informations utiles seront disponibles à compter du 1er février 2021 sur le site …..et sur la plateforme digitale d’inscription et de réservation dédiée.

Bassirou Sène fait un don de plus de 80 millions

L’hôpital régional Heinrich Lübke de Diourbel a bénéficié, hier, d’un important don de matériel médical d’une valeur estimée à plus de 80 millions Fcfa. Il s’agit d’un don de Bassirou Sène, un ressortissant de Diourbel vivant en France, en collaboration avec l’Ong «Horizons Sahel». Le matériel est principalement destiné aux services de pédiatrie et de néonatalogie de l’hôpital. Il est composé entre autres de couveuses, de tables de réanimation, d’appareils de photothérapie, d’aspirateurs, de défibrillateurs et de pousse-seringues. Les donateurs avaient été saisis par le directeur de l’hôpital affecté récemment à Kédougou, Dr ElHadj Amadou Dieng. Son successeur, Bocar Sow, a tenu à souligner l’importance du matériel qui permettra de relever davantage le plateau technique de l’hôpital. Bocar Sow a profité de l’occasion pour exhorter les populations du Bol à reproduire le geste de Bassirou Sène.

Bilan opération en Banlieue

Les limiers de Guédiawaye de Pikine ont interpellé 151 personnes dans la journée du mardi au mercredi. Parmi ces personnes, 22 sont appréhendées pour violation du couvre-feu, 124 pour non-respect du port obligatoire de masque, 03 pour vol simple, 01 pour ivresse publique manifeste et un pour détention et trafic de chanvre indien. D’ailleurs, ce dernier a été épinglé en possession de 11 cornets, 70 grammes de chanvre indien et 60.000 FCFA, fruit de la vente de la drogue. Au cours de cette opération, les limiers ont saisi 102 pièces de véhicules, mis en fourrière un véhicule et immobilisé 11 motos grosses cylindrées. Les amendes forfaitaires sont estimées à 248.000 FCFA.

Le maire de Koki emporté par la covid-19

Le coronavirus est en train de faire des ravages dans les rangs de élus locaux. En effet, le maire de la commune de Koki, Papa Diop, a été emporté hier par la Covid-19.Il était interné à l’hôpital régional de Louga où il a rendu l’âme. Il vient d’allonger la liste des maires victimes du coronavirus. On peut citer entre autres les maires de Rosso Béthio, de Mbellacadiao etc… Militant du Parti Démocratique Sénégalais (Pds) avant de rejoindre l’Alliance Pour la République (Apr), Papa Diop est instituteur de profession.

16 décès liés à la Covid-19 à Diourbel

Même si la contamination du coronavirus est moins importante par rapport à d’autres localités, le district sanitaire de Diourbel est fortement touché par la Covid19. Depuis le début de la pandémie, ce district a enregistré 16 décès liés à la pandémie sur un total 171cas positifs. Les autorités sanitaires ont recensé depuis lors 07 cas importés, 127 cas issus de la transmission communautaires et 37 cas contacts. Toutefois, 102 patients sont guéris. Présentement, le district sanitaire de Diourbel compte 53 malades sous traitement.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*