LES PIQUES DE L’AS DE CE MERCREDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE MERCREDI

SenePlus  |   Publication 02/09/2020

LES 15 ANS DE L’AS

Le 1er septembre 2005, un journal est né. L’AS quotidien venait ainsi de faire son entrée fracassante dans l’espace médiatique sénégalais. Sous la houlette de Mamadou Thierno Talla, votre quotidien fait son petit bonhomme de chemin. Lentement et sûrement, il s’est frayé une voie au point de figurer dans le trio de tête des journaux ayant le plus grand tirage. Vous êtes des milliers à nous lire chaque matin. On vous en remercie. 15 ans, c’est encore jeune pour une entreprise qui se veut pérenne. Mais croyez moi, cette nouvelle équipe de «L’As» composée de jeunes hommes et femmes professionnels jusqu’au bout des ongles entend vous servir avec détermination, rigueur et professionnalisme. Certes, le bel élan pris a été un peu brisé par la Covid, mais votre canard se porte mieux. Grâce à Dieu et avec votre soutien constant, il a pris son envol et fait le serment de relever avec vous chers lecteurs et annonceurs les grands défis qui se dressent en travers de son chemin. Il faudra désormais compter avec Lasnews.info et sa chaîne youtube qui cartonnent déjà dans le domaine digital. Mais le grand groupe Amal est en train de prendre forme avec l’ouverture prochaine d’une chaîne de radio.

Démarrage de l’examen du Bac 2020

L’examen du Baccalauréat général démarre aujourd’hui sur l’ensemble du territoire. En effet, ce sont 155 109 candidats dont 52% de filles répartis dans 496 jurys qui vont composer. 81,64% des candidats sont dans les séries littéraires contre 16,45% dans les séries scientifiques et techniques et 1,94% dans les séries de gestion et sciences économiques. Les autorités ont pris les dispositions pour que l’examen se passe dans le respect des gestes barrières.

Le FRAPP exige la libération d’Aliou Sané et Cie

Restons avec l’interpellation de membres du mouvement Y en a marre pour dire que leurs camarades de FRAPP invitent tous les démocrates à aller pacifiquement au commissariat de police de Dieuppeul, si Aliou Sané et compagnie ne sont pas libérés aujourd’hui. Pour le secrétariat exécutif national du FRAPP, il s’agit d’un acharnement sur des résistants. Ainsi FRAPP exprime toute sa solidarité au mouvement Y’en a marre dont les membres sont arrêtés pour avoir voulu déposer une lettre de protestation au siège de Orange-Sonatel. Le FRAPP exige la libération immédiate de ses camarades et frères du mouvement Y en a marre et manifeste sa solidarité dans la lutte contre l’impérialisme d’Orange au Sénégal. Aux dernières nouvelles, ils avaient été libérés dans la soirée et aucune charge n’avait été retenue contre eux.

Ardo Gningue la Sr

Le commandant Mbengue et ses hommes sont déterminés à faire la lumière sur cette affaire torture qui éclabousse le Colonel Cheikh Sarr. Avant-hier, le jeune Ardo Gningue et son avocat Me Koureyssi Bâ ont été reçus par les pandores de la Section recherche actionnés par le général Tine, Haut commandant. D’après des sources de L’As, Général Tine est connu pour sa rigueur et son intégrité et il est déterminé à clarifier ce dossier. Ardo Gningue a réitéré ses accusations, l’enquête se poursuit et est en train de prendre une tournure internationale avec la saisine des Nations Unies. Colonel Cheikh Sarr risque simplement de ne plus aller en mission onusiennes à l’image du commissaire Arona Sy qui avait été cité dans de cas similaires lors des manifestations préélectorales de 2011.

Les mises en garde de la CDP à l’office du Bac

La Commission de protection des données personnelles (CDP) rappelle au Directeur de l’Office du baccalauréat l’obligation de protéger les données à caractère personnel des candidats au baccalauréat. Dans un communiqué parvenu à «L’As», Awa Ndiaye souligne que même si l’office du Bac, responsable du traitement des données, a toute la liberté de choisir sa technologie, il est toutefois dans l’obligation de garantir le plus haut niveau de sécurité afin de tenir compte de l’intérêt des candidats. La CDP souligne que, nonobstant le dispositif légal et réglementaire en vigueur, des responsables de traitement continuent à méconnaître leurs obligations déclaratives et les principes de protection de la vie privée et des données personnelles. A ce propos, Awa Ndiaye prévient que la loi s’applique indifféremment à toutes les entités publiques ou privées ou individus assumant la responsabilité d’un traitement.

Les acteurs de l’éducation ont contribué 18 100 000 francs CFA.

Les acteurs de l’Education nationale ont contribué dans la mobilisation de ressources pour lutter contre la pandémie de covid-19. Le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a remis hier, en marge de la rencontre sur la lancinante question de la surimposition des rappels décriée par les syndicats d’enseignants, leur participation. Au nom du G7, de tous les enseignants et autres acteurs de l’éducation qui ont contribué à la mobilisation des ressources destinées au fonds mis en place pour combattre la Covid-19, il a remis un chèque de 18 100 000 francs CFA.

Une délégation de la DGPU reçue par Macky Sall

Six projets dont 2 pour la construction d’immeubles et de villas à usage résidentiel et commercial ont été présentés par la délégation à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose au Président Macky Sall. Selon le délégué général Diène Farba Sarr, plus de 250 milliards sont mobilisés pour participer à la construction de la ville futuriste de Diamniadio. A l’en croire, la DGPU a ouvert ainsi ses portes aux promoteurs pour favoriser la croissance économique. Le chef de l’Etat a reçu dans le même sillage le chanteur sénégalo-américain Akon, venu lui présenter son projet futuriste que beaucoup pensent chimériques.

Plus aucun cas de covid-19 dans la région de Kaffrine

La région de Kaffrine ne compte plus aucun cas de coronavirus, après que 13 patients infectés par le virus ont été testés négatifs et déclarés guéris, a appris l’APS de sa région médicale. «Les derniers contrôles effectués sur les malades sont revenus négatifs, ils ont donc été déclarés guéris. La région de Kaffrine ne compte plus de malade hospitalisé à cause de la maladie à coronavirus», indique un bulletin épidémiologique, selon lequel aucun nouveau cas n’a été enregistré. La région de Kaffrine comptait 14 cas de Covid-19, détectés à Koungheul (03), Birkelane (2), Kaffrine (6) et Malem Hodar (3). Treize patients ont recouvré la santé, tandis que le quatrième a succombé à la maladie. «Aujourd’hui, aucune nouvelle infection n’a été recensée dans la région de Kaffrine», selon le corps médical régional, qui exhorte les populations locales à faire preuve de vigilance, pour éviter de nouvelles infections.

Conseil national des sages Républicains

Le Conseil National des Sages Républicains (CNSR) salue la décision présidentielle d’adopter courant septembre 2020 le Programme d’Actions Prioritaires ajusté et accéléré (PAP2a). Son coordonnateur national, Maham Diallo pense qu’au regard de la crise mondiale marquée par une désarticulation des fondements économiques, le PAP2 vient à la bonne heure pour notre pays qui garde le cap de l’émergence. Aussi, le Conseil National des Sages Républicains se réjouit-il de la priorité accordée à la souveraineté dans des secteurs clés tels que l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’industrie et les PME dans une démarche d’équité et d’inclusion. Sur le plan politique, le Conseil National des Sages Républicains note avec grande satisfaction la reprise des travaux de la commission politique du dialogue national. Toutefois, les sages de l’Apr appellent toutes les parties prenantes à privilégier l’intérêt de la Nation autour des questions encore en discussion.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*