LES PIQUES DE L’AS DE CE MERCREDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE MERCREDI

SenePlus  |   Publication 14/10/2020

Libération des 35 candidats à l’émigration

Les 35 candidats à l’émigration qui ont été arrêtés par la gendarmerie de Saint-Louis ont été présentés hier au procureur du tribunal de Saint-Louis. Après leur face-à-face, ils ont été tous libérés par le parquetier. Ainsi, tous ces candidats malheureux rentrent chez eux. Il s’agit de 16 Sénégalais, 14 Bissau-guinéens et 5 Gambiens.

15 nouvelles contaminations de la covid-19

Le bilan du jour de la pandémie de covid-19 du ministère de la Santé et de l’Action Sociale fait état de 15 nouveaux cas sur 924 tests, soit un taux de positivité de 3,76%. Il a été recensé deux cas contacts, 6 cas importés et 07 cas issus de la transmission communautaire. Ces derniers sont répartis entre Bourguiba 01 cas, Khombole 01 cas, Médina 01 cas, Nioro 01 cas, Ouakam 01 cas, Ourossogui 01 cas et Sacré-Cœur 01 cas. Le ministère de la Santé a annoncé que 118 patients hospitalisés ont été déclarés guéris tandis que 5 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation. Cependant, aucun décès lié à la covid-19 n’a été déploré. A ce jour, le Sénégal a recensé 15 307 cas positifs dont 13 508 guéris, 315 décédés et donc 1 483 sous traitement.

Le taux d’attaque cumulé de la S10-S41 est de 91 cas pour 100 000 habitants

Dans son rapport du 12 octobre sur la situation de la pandémie de covid-19, le ministère de la Santé et de l’Action Sociale indique qu’en dehors de Dakar, les districts de Kédougou, Saraya, Ziguinchor, Thiès et Popenguine ont un taux d’attaque cumulé supérieur à la moyenne nationale. Seulement dans la région de Dakar, les districts de Yeumbeul et Pikine ont un taux d’attaque cumulé inférieur à la moyenne nationale. D’après la même source, le taux d’attaque cumulé de la dizaine à la 41e semaine (S10-S41), est de 91 cas pour 100 000 habitants. Le taux d’attaque (TA) au cours des 14 derniers jours est de 2,1 pour 100 000 habitants. Le ministère constate une diminution constante des alertes depuis la semaine 28 et celle des cas graves en réanimation. Au total, 109 alertes ont été enregistrées à la semaine 40.

La famille Ndiéguène de Thiès va célébrer le Maouloud

Si à Tivaouane, le Khalife général Serigne Mbaye Sy Mansour a renoncé à la tenue du Maouloud, célébration de la naissance du Prophète Mohamed (PSL), la famille de Cheikh El Hadj Mohamed Ndiéguène de Thiès, elle, va organiser son gamou. L’annonce a été faite par le porte-parole de la famille, Serigne Amadou Cissé Ndiéguène lors du Comité régional de développement (Crd) tenu, à cet effet, à la Gouvernance de Thiès. Il précise, toutefois, que le Khalife Serigne Mounirou Ndiéguène a donné des instructions pour le respect des gestes barrières afin d’éviter la propagation de la pandémie de coronavirus.

Microscopes électroniques à Balayage et à Transmission

Le ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hanne, a lancé les travaux d’installation des Microscopes électroniques à Balayage et à Transmission et la session de formation des formateurs sur leur utilisation, hier à la Cité du Savoir de Diamniadio. Pour la mise en œuvre de ce projet, le ministère de l’Enseignement Supérieur a initié un important programme de mise en place d’une plateforme mutualisée avec des équipements lourds, dans le cadre de la Plateforme d’appui technique à la recherche et l’innovation pour l’émergence économique (PATRIE). Ainsi, le premier maillon de cette plateforme est la mise en place d’un Centre National de Microscopies Electroniques (CNME). Selon le ministre Cheikh Oumar Hanne, le centre est constitué de deux microscopes électroniques : un à balayage et l’autre à transmission, de nouvelle génération et des équipements connexes pour la préparation des échantillons d’une valeur de près de 800 millions de FCFA. A l’en croire, le centre aura une vocation nationale et sous régionale. Il permettra la caractérisation des matériaux à travers des études morphologiques et ultra-structurales détaillées des matériaux à l’échelle micrométrique et nanométrique. Cette plateforme de microscopies facilitera aux chercheurs l’accès à la microscopie électronique qui était un motif de déplacements à l’étranger.

26% des terres impactées par la salinisation

Aïssatou Boubou Sall Sylla, coordonnatrice de l’Unité Finances Climat du Centre de Suivi Ecologique (CSE), a indiqué que 26% des terres cultivables sont impactées par la salinisation. Elle a fait cette déclaration hier lors du lancement du projet « Accroître la résilience des écosystèmes et des communautés à travers la restauration des bases productives des terres salées». Financé par le Fonds Vert pour le Climat (GCF), le projet vise à accroître la résilience, à long terme, des populations dans certains départements aux impacts du changement climatique. Il met aussi l’accent sur la gestion de la problématique de la salinisation des terres agricoles dans cette zone d’intervention où les populations sont fortement tributaires de l’agriculture. D’un montant de 4 milliards de francs, le projet va durer quatre années.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*