LES PIQUES DE L’AS DE CE MERCREDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE MERCREDI

SenePlus  |   Publication 23/09/2020

Macky absent de l’Ag de l’Onu

Pour la deuxième depuis son accession à la tête du pays, le chef de l’Etat sera absent de l’assemblée générale des Nations unies qui se tient en ce moment même , comme chaque année, à New York. D’après nos sources, la délégation sénégalaise sera conduite par le chef de la diplomatie sénégalaise Amadou Bâ qui va y retrouver le représentant permanent du Sénégal l’ambassadeur Cheikh Niang.

Le chef de l’Etat à Bissau

En lieu et place Macky Sall se rend en même temps que 6 autres de ses collègues à Bissau pour prendre part à la célébration de l’accession à l’indépendance de la Guinée Bissau il y a 48 ans un 24 septembre. On annonce les présidents du Liberia, George Weah, de la Mauritanie, Mohamed Ould Ghazouani, dès le 23 septembre. Umaro Sissoco Embaló a également invité Muhammadu Buhari, Faure Gnassingbé et Faso Roch Marc Christian Kaboré et Paul Kagamé. Naturellement, il a zappé son voisin immédiat Alpha Condé dont il pourfend le projet de se présenter pour un troisième mandat. Il faut dire que Umaro Sissoco Embaló s’était montré très critique contre les 3e mandats et les chefs d’État de la sous-région qui cherchent à en briguer.

Le Parlement gambien rejette le projet de Barrow

Le Président Adama Barrow qui détient la majorité à l’Assemblée nationale a eu une mauvaise surprise. En session depuis plus d’une semaine, les députés gambiens ont rejeté hier le projet de la nouvelle constitution. Sur les 54 députés, seuls 31 sont favorables au projet de texte, contre 23 parlementaires défavorables. Il fallait à la majorité parlementaire 42 voix pour l’adoption du projet de la nouvelle constitution. C’est la question de la rétroactivité ou non du projet de charte fondamentale sur le mandat en cours du Président Adama Barrow qui a favorisé le rejet du texte. Le chef de l’Etat de Gambie va devoir revoir sa copie.

La maison de Aby Ndour a pris feu

La chanteuse Aby Ndour est victime d’un incendie hier dans la soirée. De retour de studio, la sœur de Youssou Ndour a trouvé son domicile en feu. Les sapeurs-pompiers qui ont été alertés ont débarqué sur les lieux pour éteindre le feu. Joint au téléphone par nos confrères de dakaractu, Aby Ndour n’a pas encore voulu donner l’ampleur des dégâts.

L’Apr applaudit son boss

L’Alliance Pour la République (Apr), par la voix de son porteparole, remercie les populations des régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine, pour l’accueil chaleureux qu’ils ont réservé au Chef de l’État qui a décidé de faire de la sécurité alimentaire un axe majeur du PAP2 ajusté et accéléré. Seydou Guèye rappelle dans un communiqué parvenu à «L’AS» que le président de la République a consenti un effort important en portant le budget destiné à la présente campagne agricole à 60 milliards de francs contre 40 pour la précédente, soit une augmentation de 20 milliards de francs. Selon le parti présidentiel, ce changement de paradigme économique, intervenu depuis 2012, fait de l’agriculture un levier efficace et performant d’émergence à travers le Plan Sénégal Émergent (PSE). Ainsi l’Apr salue-t-il la démarche d’anticipation du chef de l’Etat et se réjouit des belles performances agricoles attendues pour la présente campagne qui vont assurément relancer la courbe de la croissance économique dans notre pays.

8 milliards aux hôtels pour l’hébergement des cas contacts

Même si le gouvernement a dégagé plus de 8 milliards Fcfa pour payer l’hébergement des malades de la covid-19 et des cas contacts, certains hôteliers ont exprimé leurs difficultés à rentrer en possession de leurs dus. Ils ont interpellé hier le président de leur Fédération. Répondant à leurs préoccupations, Mamadou Racine Sy a soutenu qu’à la date d’hier, plus de 4 milliards Fcfa ont été payés aux réceptifs hôteliers par le ministère de la Santé et de l’Action Sociale. Toutefois, reconnait-t-il, il reste 3,7 milliards Fcfa à payer. A l’en croire, une requête est transmise au ministère des Finances pour règlement. Au total, ce sera à peu près 8 milliards Fcfa qui seront versés aux hôteliers au titre de la prise en charge des personnes contacts dans les hôtels. Ce qui constitue quand même une bouée de sauvetage pour les entreprises touristiques.

Mbaye Wade tué en Belgique

La Fédération des Sénégalais de la Diaspora (FDS) condamne le meurtre du Sénégalais Mbaye Wade, tué à Liège, en Belgique, avec plusieurs coups de couteau. Dans un communiqué parvenu hier à «L’AS», la FDS trouve que ce crime odieux vient rallonger la liste déjà trop longue de Sénégalais de l’extérieur qui meurent assassinés. C’est pourquoi, elle exige l’arrestation du coupable et souhaite que toute la lumière soit faite au cours de l’enquête pour que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur. La Fédération des Sénégalais de la Diaspora interpelle aussi les autorités sénégalaises de Belgique pour un strict suivi de cette affaire et appelle l’ensemble de nos compatriotes à plus de vigilance et d’unité. Elle s’incline également devant la mémoire de feu Mbaye Wade et présente ses condoléances les plus attristées à la communauté sénégalaise de Liège.

Cambrioleurs de Tivaouane Peulh

Attraits à la barre pour vol commis la nuit avec effraction, Demba Diémé, Ndiaga Ndiaye et Fallou Mbow ont écopé de deux ans, dont six mois ferme. Ils ont été condamnés pour avoir cambriolé des magasins à Tivaouane Peulh. Âgés d’une vingtaine d’années, les mis en cause avaient réussi à subtiliser 1200 Kg de fer aux commerçants Omar Diallo et Moussa Badiaga. Après leur forfait, ces jeunes ont dissimulé la ferraille dans une maison en construction pour échapper aux regards des habitants. Mais, comme un crime n’est jamais parfait, au lendemain des faits, ils ont loué une charrette pour aller vendre le dit produit au marché noir. Malheureusement, le deal n’a pas abouti. Car, ils ont croisé sur les lieux les propriétaires du fer. C’est dans ces circonstances que les voleurs ont été arrêtés et conduits au commissariat. Devant les enquêteurs, les jeunes ont reconnu d’abord les faits sans ambages, avant de se rétracter hier devant le prétoire du Tribunal de Grande Instance de Dakar. Mais leurs arguments n’ont pas convaincu le juge qui leur a décerné des visas pour un séjour dans la citadelle du silence.

Liberté provisoire à l’étudiant Pape A Touré

L’étudiant Pape Abdoulaye Touré tabassé, selon son avocat par les éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) devant le portail du campus social de l’Université Cheikh Anta Diop a été déferré hier au parquet. Mais il a été chanceux. Me Khoureyssi Ba renseigne que son client Pape Abdoulaye Touré membre de Frapp France Dégage est remis en liberté par le Procureur. Seulement, il sera jugé vendredi prochain devant le Tribunal d’Instance pour rébellion. Le Front National pour le Progrès de l’Etudiant Sénégalais (FNPES) rappelle que Pape Abdoulaye Touré se battait lors de son arrestation pour les intérêts des 1348 étudiants et des nouveaux bacheliers non orientés depuis 2019. Ces étudiants pensent qu’aucun prétexte ne peut justifier sa torture et l’injustice caractérisée dont il est victime.

Le Général François Ndiaye chez Abdou Karim Fofana

Le Comité de Suivi de la mise en œuvre des opérations du «Force Covid-19» poursuit sa série de rencontres avec les différents démembrements de l’Etat qui ont bénéficié des fonds «Force Covid-19». Le Coordonnateur du Comité, le Général François Ndiaye à la tête d’une délégation, était en séance de travail avec le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana entouré des responsables de services.

Sonko en tournée à Louga

C’est la période des visites dans les champs. Après le Président Macky Sall, le leader de Pastef, initiateurs des «Vacances Agricoles Patriotiques» est attendu dans le nord du pays. Ousmane Sonko qui a visité la semaine dernière des champs et des rizières à Ziguinchor, sera à Louga à partir de demain pour visiter les champs des patriotes dénommés «Toolu Pastef». Sonko compte sillonner l’ensemble des champs cultivés par les militants de son parti pour constater de lui-même le travail abattu depuis le début de l’hivernage. Pour les «patriotes», les premières récoltes des champs de Yenne et de Borofaay à Ziguinchor démontrent tout l’intérêt et la détermination des militants à concrétiser la vision de leur leader qui compte faire de l’agriculture le levier de l’économie nationale.

HCCT

La deuxième session ordinaire de l’année du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) a été ouverte ce lundi 21 septembre. A cause du coronavirus, les travaux sont faits par visio-conférence pour assurer la participation des Hauts Conseillers. Le thème, qui porte sur « financement et fiscalité des collectivités territoriales à l’épreuve de la Covid-19 », se justifie, selon la présidente de l’institution Aminata Mbengue Ndiaye, par le fait que les collectivités territoriales souffrent de difficultés financières chroniques au regard des lourdes charges auxquelles elles sont confrontées. Selon la responsable socialiste, cette situation a été aggravée par l’impact des mesures de riposte prises par l’Etat du Sénégal et qui ont fortement entamé les finances locales mais aussi les contributions de l’Etat central, malgré le plan de résilience. D’après elle, de telles considérations les ont amenés à choisir cette thématique afin de proposer des avis et recommandations motivés destinés au Président de la République, sur le financement des collectivités territoriales et l’élargissement de leur assiette fiscale à travers des solutions innovantes.

Aliou Ngaido met la main à la poche

Chargé de mission du chef de l’Etat, président de Pulaar Speaking aux Etats Unis, Aliou Ngaïdo est de retour au bercail. Hier, il a offert un lot de masques au Centre de santé de Thilogne . Responsable politique, militant de première heure de l’APR et chargé des missions à la présidence, il a voulu jouer sur le terrain social. La cérémonie a vu la présence du Secrétaire exécutif du centre de santé de Thilogne, Monsieur Aly Sall et son équipe, le médecin chef adjoint, le Président de TAD/ Dakar,Baïla Bassoum, Pape Pierre Diop (conseiller municipal à la mairie de Thilogne ) et Abdoul Gadiry Mbow, président de «Arwat». Ayant distribué beaucoup de masques lors de l’inauguration de la deuxième grande mosquée de Thilogne, Ngaïdo a renouvelé ses actes de bienfaisance. Ancien agent communautaire au niveau du poste de santé de Thilogne de 1985 à 1990, Aliou se dit toujours heureux et disponible d’apporter son soutien pour la santé de sa population.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*