LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

SenePlus | Publication 07/07/2020

Notto Gouye Diama et la Covid-19

Notto Gouye Diama occupe une position carrefour sur la route des Niayes. En plus, la localité abrite un marché international de légumes, qui regroupe chaque jour un monde important, venu d’horizons divers. C’est pourquoi, depuis l’apparition de la pandémie du coronavirus, les autorités municipales sont sur le qui-vive, de peur que la maladie ne vienne perturber la tranquillité du patelin. Et à ce jour, souligne Maguèye Ndiaye, maire de Notto Gouye Diama, la commune n’a enregistré aucun cas de coronavirus. Il indique que ce résultat est obtenu grâce aux dispositions préventives prises par le conseil municipal. Grâce à cette organisation, ditil, le marché fonctionne normalement et la commercialisation des produits horticoles s’y déroule, sans aucun cas suspect de coronavirus. Dans le cadre de la résilience des effets économiques, Maguèye Ndiaye a procédé hier au lancement des opérations de distribution de l’aide alimentaire aux 1 284 ménages bénéficiaires. La commune a également distribué 50 tonnes de riz. Et d’ici une semaine, les familles n’ayant pas bénéficié de l’aide de l’Etat seront servies.

Thione n’a pas renoncé à son pourvoi en cassation

Il a été fait état du désistement de Thione Seck à se pourvoir en cassation dans l’affaire des faux billets, à la demande de ses avocats et sa famille. Son avocat Me Ousmane Sèye a précisé que son client n’a jamais désisté de son pourvoi en cassation. Ceux qui l’espèrent n’ont qu’à déchanter, dit-il. D’ailleurs, il venait de raccrocher au téléphone avec Thione Seck au moment où «L’As» l’appelait. A l’en croire, le lead vocal de Raam Daan a confirmé le maintien de son pourvoi en cassation. Pour Me Sèye, c’est de l’intoxication et de la désinformation parce qu’il y a des gens qui veulent que cet arrêt de la Cour d’appel ne soit pas critiqué.

Pr Ndiaye coopté à l’OMS

Le Pr Daouda Ndiaye, chef du service de parasitologie pharmaceutique de la Faculté de Médecine, Pharmacie et d’Odontologie-stomatologie (FMPOS) de l’Ucad, est coopté par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le comité des experts de l’OMS sur la médecine traditionnelle pour la riposte contre la covid-19. Ainsi l’inventeur du test «illumigene malaria» et les autres membres du comité vont aider les pays qui le désirent à concevoir et mener des essais cliniques sur les thérapies d’origine africaine. L’universitaire précise, toutefois, qu’il reste à Dakar et continue ses cours à l’Ucad.

Le désarroi des épileptiques du Sénégal

Les épileptiques ont des soucis à se faire avec la rupture constatée du Phénobarbital. La Ligue sénégalaise contre l’épilepsie dénonce son absence dans les pharmacies publiques et privées du Sénégal. Selon les membres de cette association, ce médicament est l’antiépileptique le plus prescrit au Sénégal et en Afrique, du fait de son efficacité et de son accessibilité aux bourses faibles. Dans un communiqué cité par «Lasnews.info», la Ligue sénégalaise contre l’épilepsie regrette la récurrence de cette pénurie depuis 5 ans. Et les rumeurs d’arrêt de fabrication de ce médicament au Sénégal inquiètent les malades, les familles et les professionnels de santé.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*