LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

SenePlus  |   Publication 10/11/2020

Sonko, Dethié Fall, Woré Sarr bonjours absents

Les ministre défilent quotidiennement devant les commissions techniques de l’Assemblée nationale. Mais ce qui intrigue «L’As» est l’absence des députés Ousmane Sonko, Dethié Fall et Woré Sarr. D’après nos sources, ces trois n’ont été aperçus pas même une seule fois depuis le début de l’ouverture du marathon budgétaire. Même Pape Diop, dont on disait que lui et Farba Ngom devait être virés pour absentéisme, a été aperçu samedi matin à l’Assemblée lors de l’examen du budget des Collectivités territoriales. beaucoup attendent simplement le plénières pour faire leur show. On verra bien comme Déthé Fall va se comporter, lui qui jadis était le plus virulent contre le régime Sall. Il devait être dans ses petits souliers avec la volte-face spectaculaire de son mentor .

Idy sera doté d’un budget de 7,584 milliards F Cfa

A l’instar de plusieurs institutions et départements ministériels, le Conseil Economique Social et environnemental a vu son budget revu à la hausse pour l’année 2021. Le président de Rewmi, Idrissa Seck qui a hérité de l’institution, est plus chanceux que son prédécesseur AminataTouré. Cette dernière gérait un budget de 6,603 milliards pour l’exercice en cours. Mais son successeur, lui, va bénéficier d’une rallonge de 981 146 284 F Cfa. Ce qui porte le budget du Conseil, Economique, Social et environnemental(CESE) pour l’année 2021 à 7,584 milliards F Cfa. Ce budget est réparti entre les dépenses de personnel 43 206 000 F Cfa, les transferts courants 7,211 milliards et les transferts en capital 330 millions. Baisse du budget de la Présidence de la République Restons sur les projets de budget des institutions de la République pour dire que toutes n’ont pas bénéficié d’une hausse. La Présidence où sont centralisés plusieurs agences et programmes est quand même délestée de 10,336 milliards Cfa. Le projet de budget pour l’année 2021 est estimé à 68,662 milliards contre 78,999 milliards pour l’exercice en cours. Cette baisse est ressentie au niveau des transferts courants. Ils passent de 39, 456 milliards à 36,119 milliards. Hausse de 1,640 milliard du budget de l’Assemblée Toujours sur les projets de budget pour l’année 2021, l’Assemblée nationale n’a pas connu le même sort que la Présidence de la République.

Moustapha Niasse s’est enrichi de plus d’un milliard et demi.

Le budget du Parlement qui est de 17, 801 milliards pour l’exercice en cours, passe à 19, 441 milliards, soit une augmentation de 1, 640 milliard.

Hausse de 13,358 milliards du budget du Ministère du Tourisme

Le budget du ministre du Tourisme et des Transports aériens va connaître une hausse conséquente en 2021 par rapport à l’exercice en cours. Le ministre Alioune Sarr a défendu le projet de budget de son département qui est estimé à 35,070 milliards FCFA devant la Commission des finances et du contrôle budgétaire de l’Assemblée Nationale. Soit une hausse de 13,358 milliards en valeur absolue et 61,5% en valeur relative par rapport à l’année encours qui est de 21,712 milliards. L’augmentation du budget du dit ministère s’explique en partie par la mise en œuvre du plan d’action stratégique 2020- 2023, marqué par la relancepostCovid-19. Selon Alioune Sarr, le projet de budget présenté par le ministère du Tourisme et des Transports aériens est structuré autour de quatre programmes stratégiques. Il s’agit du pilotage, de la coordination et de la gestion administrative, du développement de l’offre touristique, du développement de la sécurité et de la sûreté des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires.

Rapport sur les inondations

« L’As » l’a révélé en exclusivité, le rapport de la mission d’information sur les inondations a déposé son rapport hier sur la table de Moustapha Niass. Ce dernier va le présenter aux députés jeudi avant de faire face à la presse. C’est après cela seulement qu’il va l’envoyer au chef de l’Etat qui se fera une religion sur la gestion des milliards injectés dans les inondations.

Aminata Mbengue rencontre les différentes structures du PS

La secrétaire générale du Parti socialiste veut mettre fin à la léthargie du parti. Aminata Mbengue Ndiaye a entamé une série de rencontres avec les différentes structures du parti. Après sa rencontre avec le conseil national des sages et la vision socialiste, la secrétaire générale des Verts de Colobane va échanger mercredi avec le mouvement national des femmes socialistes ainsi que les unions départementales sociales de Dakar et de Guédiawaye. Ce sera au tour de l’organisation des travailleurs socialistes le jeudi. La boucle sera bouclée samedi prochain avec l’union des enseignants socialistes.

Dr Cheikh Kanté passe le témoin à Abdou Karim Fofana

Les cérémonies de passation de service occasionnées par le dernier remaniement ministériel se poursuivent. Hier, le ministre en charge du Suivi du Plan Sénégal Émergent (PSE), Dr Cheikh Kanté, a passé le témoin a son successeur Abdou Karim Fofana ex-ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène Publique. Quant à l’ex-ministre en charge du Suivi du Plan Sénégal Émergent (PSE), Dr Kanté, il est promu Envoyé spécial du président de la République Macky Sall. La cérémonie a été empreinte d’émotion, de solennité mais aussi d’échange de civilités entre les deux personnalités. Pour rappel, Abdou Karim Fofana est remplacé au ministère de l’Urbanisme du Logement et de l’Hygiène Publique par Abdoulaye Saydou Sow, désormais ex Directeur Général du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD).

23 Sénégalais aux Îles Canaries risquent d’être rapatriés

Les arrivées de migrants aux Îles Canaries se sont décuplées. L’archipel espagnol reçoit depuis quelques jours près de 1 000 migrants par jour, selon nos confrères de Dakaractu. Ces migrants sont pour la plupart originaires d’Afrique au sud du Sahara. Pour certains, c’est la guerre qui est à l’origine de leur départ pour l’Espagne, pour d’autres ce sont des raisons économiques qui motivent leur folle aventure qui peut se terminer au fond de l’océan. Mais ce drame est aussi celui du pays d’accueil qui ne semble plus être en mesure de contenir ces arrivées massives. Certains migrants, à leur arrivée, sont laissés à même le sol alors que d’autres peuvent avoir la chance d’être logés dans des hôtels pendant leur quarantaine, en raison du coronavirus. Les «malchanceux» seront retournés tout simplement dans leurs pays d’origine. Une solution à laquelle s’est résolue l’Espagne pour contenir ce flot de migrants. Des sources établies aux Îles Canaries signalent qu’un vol affrété par le ministère espagnol de l’Intérieur partira de Madrid ce mardi et fera une escale à Las Palmas et à Gran Canaria pour ramener des migrants à Nouadhibou. Mais, selon nos informations, des Sénégalais pourraient bien être embarqués de force au passage de l’avion à Las Palmas où au moins 23 de nos compatriotes sont encore dans des centres de détention pour migrants.

Saturés, l’Espagne barricade les camps d’accueil des migrants

Voilà une nouvelle qui pourrait décourager les candidats à l’émigration clandestine. Face à la résurgence de la migration irrégulière, les camps de migrants en Espagne sont finalement saturés. C’est pourquoi, selon la Rfm qui donne l’information, le ministère espagnol de l’Intérieur a finalement décidé, lundi dernier, de fermer dès la semaine prochaine les camps d’accueil de migrants installés sur les îles Canaries où, d’ailleurs, d’importantes arrivées ont été notées ces derniers jours. Selon le député de la diaspora, Mor Kane, de janvier 2020 jusqu’à présent, 20 000 migrants sont arrivés en Espagne à bord de 400 embarcations. Il a, en outre, indiqué qu’une dernière embarcation arrivée samedi sur les îles Canaries avait à son bord 105 migrants dont deux porteurs du Coronavirus. Le représentant des sénégalais de l’extérieur à l’hémicycle n’a pas manqué de demander au gouvernement d’accélérer la mise en œuvre rigoureuse des programmes consacrés à la création d’emplois pour les jeunes.

Mohamed Vall risque 2 ans ferme pour insulte à l’Islam

De nationalité mauritanien, Mohamed Vall Makhfoud avait fait une vidéo qu’il a diffusée sur la toile et dans laquelle il disait que «l’islam n’est pas une religion, parce qu’étant à l’origine du terrorisme et de la haine dans le monde». Il est allé même jusqu’à dire que lorsqu’il verra le Saint Coran, il le brûlera. Pour ces propos, il a été arrêté et déféré au parquet pour « insulte par le biais d’un système informatique d’un groupe qui se distingue par la religion, et séjour irrégulier». Traîné devant la barre du tribunal de Grande Instance de Dakar hier, Mohamed Vall Makhfoud révèle que la vidéo date de longtemps et qu’elle a été faite en Tunisie sous la contrainte de ses amis. «Ce sont deux de mes amis qui m’avaient obligé à faire la vidéo», s’est-il défendu. Aussi l’exploitation de son téléphone portable a permis de découvrir des images de la caricature du prophète Mohamed (PSL) par Charlie Hebdo ainsi que des échanges dénigrants de l’Islam. Le mis en cause qui était musulman a apostasié. Il est maintenant chrétien. Le parquet a requis 2 ans de prison ferme contre lui. L’avocat de la défense, Me Noumbé Wane, a plaidé la relaxe. Selon lui, son client pourrait avoir des problèmes psychiques. Le prévenu sera fixé sur son sort dans huit jours.

Bibi Baldé inaugure le nouveau bureau de Poste de Sadel

Le Groupe La Poste étale ses tentacules. Son Directeur général, Abdoulaye Bibi Baldé, a inauguré hier, en présence des autorités administratives et locales, les locaux du nouveau bureau de Poste de Sadel dans le département de Matam. L’objectif d’Abdoulaye Bibi Baldé est de faire le maillage du territoire national et d’œuvrer pour une Poste moderne et performante qui pourra répondre aux attentes des populations.

L’hôpital régional de Sédhiou sera livré en décembre

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale est l’hôte de la capitale du Pakao et Balantacounda. Abdoulaye Diouf Sarr a présidé hier, à Sédhiou, une réunion du comité régional de développement consacrée à l’ouverture prochaine du centre hospitalier régional de Sédhiou de niveau 2. Le ministre a engagé ses services dans la définition des modalités d’ouverture de l’hôpital. Devant les autorités locales, le ministre de la Santé a relevé que s’ils n’anticipent pas sur les conditions techniques, humaines et financières de cette ouverture, ils risquent d’attendre longtemps avant que les malades ne soient pris en charge dans cet établissement. Or, dit-il, les populations ainsi que le gouvernement ne souhaitent plus que des structures de santé restent fermées plusieurs mois voire des années après leur construction. L’hôpital qui est bâti sur une superficie de 12 000 m2 sera livré à la fin du mois de décembre 2020. Le bâtiment est composé des services médicaux, chirurgicaux et des services d’aide au diagnostic.

Awa Ndiaye mobilise les populations contre l’émigration

La présidente du Comité de protection des données (CDP) et membre de l’Alliance pour la République, (APR) Awa Ndiaye, a initié une journée de réflexion sur la question de l’émigration irrégulière qui est en train de décimer la jeunesse de Saint-Louis. Certains de ses partisans ont perdu d’ailleurs leurs enfants qui avaient tenté l’aventure en bravant la mer pour rallier l’Europe. La cérémonie tenue au Foyer Mgr Dodds à Saint-Louis a vu la participation massive des populations des quartiers les plus touchés par le phénomène. Le panel organisé par Awa Ndiaye et ses partisans a été rehaussé par la présence de responsables de la Direction des Sénégalais de l’Extérieur. Des plaidoyers forts ont été faits à l’endroit des familles surtout qui mettent une pression insoutenable sur les jeunes. Les problèmes d’employabilité et les programmes du gouvernement en matière d’emploi des jeunes ont été aussi abordés par les participants. Il faut souligner, par ailleurs, que cette manifestation entre dans le cadre de la célébration de l’anniversaire du mouvement des jeunes militants d’Awa Ndiaye.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*