LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

SenePlus  |   Publication 15/09/2020

Un étudiant de l’Ecole de Médecine Saint Christopher Iba Mar Diop arrêté pour trafic de cocaïne

Après Dr Samba, un autre faux Docteur mis hors d’état de nuire par les redoutable limiers de l’Ocrtis. Etudiant en huitième année à l’Ecole de Médecine Saint Christopher Iba MarDiop, F Keïta a été déféré au parquet la semaine dernière pour association de malfaiteurs, exercice illégal de médecine et Trafic de cocaïne en complicité avec M Sow et M Diop. Tout est parti d’une information faisant état d’un réseau intense de trafic de cocaïne exploitée par les enquêteurs de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (Ocrtis). Les policiers ont arrêté M Diop et M Sow alors qu’ils étaient sur le point de livrer 5 g de cocaïne. La perquisition faite au domicile de M Sow a permis de trouver des ordonnances et des comprimés barbituriques dont la vente est soumise à un contrôle strict. Intrigués par le nombre important d’ordonnances, les policiers se sont intéressés au médecin traitant qui se trouve être M Keita. Cuisiné, ce dernier déclare dans un premier temps que son cachet a été volé. Mais devant le rouleau compresseur du commissaire Ibrahima Diop, il est passé aux aveux. En réalité, M Keïta est encore étudiant à l’Ecole Saint Christopher Iba Mar Diop. Pressé de questions, il a fini par avouer qu’il est rétribué en nature par la bande contre des ordonnances. Dans le lot d’ordonnances, il y en a qui ont été établies au nom de M Sow par un médecin militaire. L’enquête a révélé que ce médecin n’existe que dans l’imagination fertile des trafiquants. Du coup, les trois individus ont été déférés le lundi 7 septembre dernier devant le Procureur qui les a mis à la disposition d’un juge d’instruction pour une information judiciaire. Ils vont sans doute être jugés devant les chambres criminelles pour trafic de cocaïne.

La Douane saisit 304 kg de chanvre indien à Mbour

L’opération «coup de poing» menée par le Groupement Polyvalent de Recherches et de Répression de la Fraude (GPPRF) de la Douane sur la Petite-Côte a porté ses fruits. La descente effectuée par les gabelous vendredi dernier vers 01h du matin, sur l’axe Mbodiène-Pointe Sarène dans le département de Mbour, a permis d’intercepter une charrette transportant 06 colis suspects du fait de leur mode de conditionnement. La drogue était bien emballée et plastifiée. Selon toute vraisemblance, le produit a d’abord été transporté par voie maritime avant d’être débarqué sur l’un des multitudes points de débarquement clandestins de la Petite-Côte. Les agents des Douanes découvrent dans les colis 294 paquets de chanvre indien d’une quantité totale de 304 kg pour une contre-valeur estimée à près de 18,2 millions Fcfa. A souligner que le Groupement Polyvalent de Recherches et de Répression de la fraude est une Unité spéciale de la Douane sénégalaise. Elle est basée à Thiès et ses compétences couvrent l’ensemble du territoire douanier. Avec cette opération «Coup de poing», les Brigades polyvalentes du GPPRF viennent en renfort aux Brigades mobile, maritime et fluviale implantées tout au long de la Petite-côte dans la traque des trafiquants. Avec ces opérations, la Douane contribue également à la sécurisation du secteur touristique.

Le projet de 100.000 logements

Les élus sont imprégnés du projet de 100.000 logements du gouvernement. Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, a organisé hier un atelier de partage d’informations sur le projet 100.000 logements avec les parlementaires et les élus locaux. Il leur a expliqué les contours du projet et donné les détails. Désormais, il revient aux élus de porter le projet auprès des populations.

Effondrement d’une dalle à Yeumbeul-Sud

La dalle d’une chambre s’est effondrée dimanche dernier au quartier Thiérine 02 de la Commune de Yeumbeul-Sud. L’incident a fait deux blessés. Ces derniers ont été évacués dans une structure sanitaire de la place par les sapeurs-pompiers suite à un constat effectué par la Police..

Effondrement d’un pan du mur du cimetière Saint Lazare

C’était la panique hier au cimetière chrétien Saint Lazare de Béthanie. Les fidèles chrétiens qui étaient allés hier se recueillir sur les tombes de leurs parents et proches, selon nos sources, ont assisté à l’effondrement d’un pan du mur du cimetière. C’est dire que les pluies diluviennes continuent de faire des dégâts dans la capitale.

Découverte macabre à Mbeubeuss

Un fait devenu récurrent. Il s’agit d’une découverte macabre à la décharge de Mbeubeuss. Un corps sans vie a été retrouvé à la décharge. Et cette fois-ci, c’est un nouveau-né qui a été retrouvé. Selon nos sources, le corps était dans un état de décomposition avancée. Le corps sans vie du bébé a été inhumé sur place sur ordre du procureur de la République avec l’assistance des sapeurs pompiers après constat de la Police de Malika qui a ouvert une enquête.

Ndèye Sally Diop Dieng chez la famille de Bassirou Sarr

Après les municipalités de Guinaw rails Sud et de Guinaw rails Nord, c’est autour de l’Etat du Sénégal d’aller présenter ses condoléances à la famille de Bassirou Sarr mort par noyade dans le tunnel de Guinaw rails le 06 septembre dernier. D’après nos interlocuteurs, le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Ndèye Sally Diop Dieng a conduit la délégation gouvernementale pour présenter les condoléances du chef de l’Etat à la famille du défunt à qui elle a remis des vivres et une enveloppe de 500.000 Fcfa.

Le Cored épingle la Rts 1

La télévision publique prise en flagrant délit de manipulation par le Comité d’Observation des Règles d’Ethique et de Déontologie (Cored). Dans un communiqué parvenu à «L’As», le Cored dit avoir constaté que dans son émission «Saytu» de vendredi dernier, consacrée à la question des inondations, la Rts 1 a montré des images du chef de l’Etat en visite nocturne dans des zones inondées. Or, il s’avère que cette visite remonte à 2012, selon le Cored. Pour le tribunal des pairs, dans le contexte actuel, la diffusion de ces images est de nature à induire le téléspectateur en erreur en faisant croire que le président de la République est descendu sur le terrain suite aux inondations survenues récemment dans le pays. Ainsi, le Cored rappelle aux médias et aux télévisions en particulier le respect du principe de «l’honnêteté vis-à-vis du téléspectateur». Dans le cas d’espèce, soulignent les membres du Cored, le principe de l’honnêteté aurait dû amener la Rts1 à préciser qu’il s’agit d’images d’archives de 2012, et par conséquent les accompagner de la mention «Archives».

Reboisement à Fatick

Répondant à l’invite du chef de l’Etat qui appelle à une mobilisation nationale pour une campagne de reboisement, Boubacar Mbodj a procédé hier à la plantation de trois milles plants pour embellir la commune de Fatick. Ainsi, des caïlcédrats ont été plantés dans les espaces publics et axes routiers de la ville. Il compte également distribuer des plants de Detarium senegalense (Ditakh) dans les communes de Niakhar, Diarrére et Diakhao. D’autant que, souligne M. Mbodj, le Detarium senegalense est un arbre très utile aux populations.

Mohamed Moussa rempile à la tête de l’Asecna

Le Nigérien Mohamed Moussa rempile à la tête de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna). Il a été réélu directeur général de l’Asecna hier lors de la 66eréunion extraordinaire du Comité des ministres de l’Asecna présidée par le ministre du Tourisme et des Transports Aériens du Sénégal, Alioune Sarr. Mohamed Moussa va conduire les destinées de l’Agence pendant encore 4 ans. Il va démarrer son nouveau mandat à partir du 1er janvier 2021. Il a battu ses trois adversaires à savoir le Centrafricain Théodore Jousso, le Mauritanien Hassen Ould Ely et le Camerounais Zoa Etoundi.

Rachelle Sleylaty bénéficie d’une liberté provisoire !

Écrouée dans l’affaire Batiplus, Rachelle Sleylaty sort de prison. Selon la «Rfm» qui donne l’information, le doyen des juges d’instruction a accordé la liberté provisoire à la caissière de Batiplus. Rachelle, son fiancé Rabith Kfoury et ses parents sont poursuivis pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux en écriture de commerce, abus de confiance, blanchissement et complicité. Pour rappel, le magistrat du premier cabinet d’instruction avait déclenché la traque de tous les biens et actions concernant les personnes visées suite à une plainte de la famille de Farés, propriétaire des sociétés Batiplus, Batimat, Kirène contreRachelle Sleylaty, pour détournement de 2,8 milliards Fcfa.

Accident mortel sur l’axe Linguère-Matam

Un conducteur d’un véhicule 4×4 nommé Yaya Mamadou Sarr, âgé de 49 ans et originaire de Orkédiéré (département de Kanel), a perdu la vie dans un accident survenu hier lundi aux environs de 03 heures du matin sur la route Linguère-Matam à hauteur du village religieux de Dokhoba. D’après le site «seneweb», il y avait à bord du véhicule immatriculé DK 0047T 04 personnes en provenance de Galoya (Podor) pour Dakar. La voiture a dérapé avant de faire plusieurs tonneaux. Le chauffeur qui n’avait pas attaché sa ceinture de sécurité été éjecté loin du véhicule. Il est décédé sur le coup. Selon une source proche des passagers, il se serait endormi au volant. Sa dépouille a été déposée à la morgue de l’hôpital Magatte Lô par les sapeurs-pompiers de Linguère.Après les constats d’usage, une enquête a été ouverte par les éléments de la brigade de gendarmerie de Linguère.

Ça sent la magouille dans le recrutement du Directeur de l’ARD de Kolda

Ça sent la magouille à l’Agence Régionale de Développement (ARD) de Kolda dirigée par un retraité. L’actuel directeur, Abdoul Hanne, a bénéficié d’une prolongation de quelques mois pour permettre au programme nationale de développement local(PNDL) de procéder à la sélection des candidats pour le remplacer. Mais on fait du dilatoire pour laisser M. Hanne s’éterniser à la tête de l’agence régionale. Ce qui a fait monter au créneau des membres du Forum civil local pour dénoncer ce laxisme. Avant d’interpeller les trois présidents des conseils départementaux et les 40 maires de la région de Kolda à prendre leurs responsabilités pour faire respecter la loi. Autrement dit, exiger du PNDL qui est en passe de prendre en otage le développement de Kolda, le recrutement du remplaçant de Abdoul Hanne.

Ça sent la magouille dans le recrutement du Directeur de l’ARD de Kolda (bis)

Aussi soupçonne-t-on des arrangements dans le choix du directeur de l’agence régionale. Puisque, renseignent nos interlocuteurs, le PNDL qui avait lancé la procédure de sélection de la direction, avait reçu quatre candidatures. Il y a eu un candidat démissionnaire. Ainsi, les entretiens avec les candidats devaient se tenir lundi 07 septembre passé, mais ils ont été repoussés jusqu’au jeudi dernier. Les entretiens sont renvoyés à nouveau au 23 septembre prochain sans motif valable. Au contraire ! Ça sent un parfum de magouille. Puisque les dépôts des candidatures qui étaient déjà clôturés sont en train d’être rouvertes. L’objectif est de repêcher 8 autres candidats afin qu’ils fassent les entretiens. Ce qui révulse les membres du Forum Civil local qui précisent qu’on ne change pas les règles du jeu au cours de la sélection. Ils soupçonnent une complicité des élus locaux.

Au secours de Gorée

Les marins français au Sénégal volent au secours des populations de l’Ile de Gorée qui sont confrontées à un problème d’approvisionnement en eau par la défection du conducteur. Les soldats ont transbordé 2 000 litres d’eau potable à l’attention des habitants de l’île de Gorée au large de Dakar. La livraison a été effectuée à l’aide d’une petite embarcation de liaison de la station navale des EFS. D’après l’officier de communication, le Capitaine Dominique Poirot, les autorités insulaires ainsi que la population de Gorée présentes sur le quai de débarquement ont remercié les militaires français. En moins de 24 heures, les éléments français au Sénégal se sont mobilisés pour apporter leur contribution à l’effort général afin de soutenir la population de Gorée qui vit actuellement une pénible pénurie d’eau potable.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*