LES PIQUES DE L’AS DE CE LUNDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE LUNDI

SenePlus  |   Publication 03/08/2020

Le maire de la Médina Bamba Fall positif à la covid-19

Il n’est pas apparu en public depuis un bon bout de temps. Le très actif maire de la Médina a été testé positif au coronavirus depuis une dizaine de jours. Des sources de «L’As» renseignent que Bamba Fall est interné à l’hôpital Principal de Dakar, mais son état de santé est stable. Cette information a failli échapper à nos radars. Contrairement aux autres acteurs politiques et autres autorités infectées par le coronavirus, l’édile de la Médina n’a pas jugé nécessaire d’informer le public de sa maladie.

Trois ministres de Gambie testés positifs à la Covid-19

Le coronavirus continue de se propager au sein du gouvernement gambien. Alors que les tests au coronavirus de la vice-présidente de Gambie sont revenus positifs et que le président de la République, Adama Barrow est en en quarantaine, trois ministres ont chopé le virus. La présidence de la République informe que le ministre des Finances et des Affaires Economiques, Mambureh Njie et son collègue du Pétrole et de l’Energie, Fafa Sanyang et celui de l’Agriculture, Amie Fabureh sont testés positifs à la Covid-19. Les autorités gambiennes rappellent le port obligatoire de masque, la fermeture temporaire des lieux publics non essentiels et l’interdiction des rassemblements publics.

Plus 150.000 moutons invendus dont 65 000 à Dakar

Les Sénégalais redoutaient le scénario de l’année passée à savoir une pénurie de moutons pour la tabaski. Cette année, le ministre de l’Elevage a réussi le pari d’approvisionner suffisamment de moutons le pays. Mais ce succès n’a pas fait que des heureux. De nombreux éleveurs sont dans le désarroi à cause de la mévente. Le Directeur de l’Elevage, faisant le bilan le lendemain de la Tabaski sur la Dtv a révélé que près de 150.000 moutons sont invendus. À Dakar, Dame Sow estime la mévente à environ 65.000 moutons. Toutefois, il promet que le ministère de l’Elevage va accompagner les éleveurs.

Macky Sall rend hommage à Mansour Kama

Le Président Macky Sall a rendu un hommage appuyé au président de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes), Mansour Kama décédé hier, à l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar. Avec la disparition de M. Kama, dit-il, le patronat, en particulier, et le Sénégal, en général perd une icône. Selon le président de la République, le Sénégal vient de perdre une icône du patronat, un militant du travail et du dialogue social. Homme de devoir et de raison, ajoute-t-il, Mansour Kama était un acteur clé du secteur privé national. Macky Sall présente ainsi ses condoléances à la famille du défunt, à la Cnes ainsi qu’au monde du travail.

Témoignage de Khalifa Sall

Restons avec le président de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) qui a fait l’objet de témoignages unanimes sur son patriotisme. L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, s’incline pieusement devant la mémoire de son ami Mansour Kama, et souligne que ce dernier participe depuis plusieurs années à l’entreprise de construction nationale à travers la création d’emplois et la promotion du patriotisme économique. Selon Khalifa Sall, Mansour Kama aura aussi fortement contribué au renforcement de la démocratie en jouant un grand rôle dans l’élaboration du projet des Assises nationales et l’implication de la société civile dans le débat public.

L’agresseur du Pr Seydi à la barre aujourd’hui

L’ingénieur automobile exerçant en France, Amadou Ngom Guèye, fera face aujourd’hui aux magistrats du tribunal de Grande Instance de Dakar. Il est poursuivi pour menaces contre le Pr Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses du centre hospitalier universitaire de Fann. M. Guèye s’était défoulé sur le Pr Seydi qu’il avait croisé au cimetière de Yoff. Mais ce dernier qui était allé se recueillir sur la tombe de sa fille avait pris le soin de prendre le numéro d’immatriculation de la moto de son bourreau avant de déposer une plainte. AmadouNgom Guèye est aussitôt arrêté par la Sureté urbaine et présenté au procureur mercredi dernier avant d’être envoyé en prison.

Le Sénégal toujours indésirable dans l’espace Schengen

Malgré la menace de la réciprocité, les Sénégalais sont toujours indésirables dans l’espace Schengen à cause du coronavirus. Le Conseil de l’Europe n’a pas pris au sérieux les menaces du Sénégal en réexaminant le 30 juillet la liste des pays à l’égard desquels ses États membres devraient progressivement lever les restrictions de déplacement aux frontières extérieures. Le Sénégal est encore zappé de la liste des pays dont les citoyens sont autorisés à aller dans l’espace Schengen. Ainsi, le conseil a retenu une liste d’une dizaine de pays auxquels les restrictions de déplacement seront levées. Il s’agit de Australie, Canada,Géorgie,Japon, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay et la Chine sous réserve de confirmation de la réciprocité.

Le Gouverneur Abou Tall visite les Clubs du Sénégal

En vue de partager sa vision avec les Lions du Sénégal, le Gouverneur du District 403 A1 a eu des séances de travail avec les Clubs de Dakar et de Thiès. D’après le communiqué parvenu à «L’As», lors de ces deux rencontres, «le Lion» Abou Tall a salué l’engagement des Clubs en faveur des valeurs «lionistiques». En effet, d’après la même source, les clubs de Dakar ont accueilli le Gouverneur les 23 et 24 juillet dans un hôtel de la place. Abou Tall a discuté des réalisations et projets des clubs. Il a aussi présenté le programme du président International ainsi que ses priorités pour l’année 2020. Le Gouverneur a invité les Lions du Sénégal à réaliser plus d’œuvres pour impacter beaucoup plus de personnes. La formation occupe une place de choix dans son programme ainsi que la gouvernance vertueuse. En raison de la crise sanitaire du Coronavirus, le Gouverneur a exhorté les Clubs à faire une œuvre Covid-19 avant le 31 décembre 2020. A Thiès, le Gouverneur et sa suite ont visité la pouponnière de la capitale du Rail


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*