LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI

SenePlus  |   Publication 09/09/2021

Listes électorales : Mbour enregistre une légère hausse

La révision des listes électorales a pris fin hier, dans le département de Mbour. Pour ce qui est de la commune de Mbour, une collectivité territoriale test du département parce qu’ayant plus d’électeurs, on a constaté une légère hausse des inscriptions la dernière semaine. En effet, le fichier électoral de Mbour est passé de 1443 à la date du 21 août à 2254 inscrits à la clôture hier, soit une hausse de 811 inscrits. Durant cette période de révision, la commission a enregistré 995 modifications. Concernant les changements de statut, seuls trois sont recensés. Au total, la commission a fait 3552 opérations. Toutefois, il faut souligner que 1634 cartes d’électeurs dorment dans les commissions, car leurs propriétaires ne se sont pas présentés pour les récupérer.

Mor Woré Guèye, nouveau maire de Ndiarème Limamoulaye

Le nouveau maire de la commune de Ndiarème Limamoulaye a été élu hier, suite au rappel à Dieu de Mamadou Baidy Sèye. Il s’agit de Mor Woré Guèye, par ailleurs, coordonnateur local du parti Rewmi. Il assurait l’intérim depuis le décès de Mamadou Baidy Sèye. Il est sorti vainqueur à l’issue des scrutins. Mor Woré Guèye a obtenu 29 voix contre 26 pour Ablaye Ba de l’Alliance pour la République (Apr) et 01 voix pour Maria Ndiaye de l’Ucs. La tension était vive lors du scrutin. D’où la forte présence policière.

Les priorités du nouveau maire de Ndiarème Limamoulaye

Restons à l’élection du maire de la commune de Ndiarème Limamoulaye, pour dire que Mor Woré Guèye a aussitôt décliné ses ambitions pour la collectivité. Le rewmiste a appelé d’abord le Conseil municipal à l’unité et au dépassement afin d’achever les chantiers de son prédécesseur Mamadou Baidy Sèye. Il priorise la lutte contre les inondations, les préparatifs de la rentrée scolaire et les actions sociales.

Implosion de la Cojer de Golf Sud

La Cojer de Golf Sud est au bord de l’implosion suite à la déclaration de certains jeunes républicains pour soutenir la candidature de Lat Diop. D’autres jeunes dénoncent leur prise de position sans se concerter avec la base. Ils ont d’ailleurs destitué leur coordonnateur Oumar Coundoul avant d’inviter le coordonnateur départemental de l’Apr, Aliou Sall maire de Guédiawaye et le Président Macky Sall à prendre des mesures contre ces semeurs de division au sein de leur parti dont Lat Diop. A leur tour, ils ont investi la ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall.

Mouvement au ministère des Mines et de la Géologie

Le Président Macky Sall a secoué hier le ministère des mines et de la Géologie dirigé par l’édile de Dagana, Oumar Sarr. Le directeur des Mines et de la Géologie, Roseline Anna Coumba Mbaye est nommée directeur général des Mines. L’ingénieur Géologue Mouhamadou Ndour, jusque-là chef de Service régional des Mines et de la Géologie de Tambacounda, est nommé directeur des Mines. Abou Sow est promu directeur de l’Exploitation minière artisanale et à Petite Échelle. Le chef de Service régional des Mines et de la Géologie de Saint-Louis, Ibra Seck est promu également directeur des Carrières. Docteur ingénieur enGéologie appliquée, précédemment directeur de la Prospection et de la Promotion minière, Mme Rokhaya Samba devient directeur de la Géologie.

Le commissaire Ndiarra Sène nouveau chef de l’Ocrtis

Restons avec le chef de l’Etat qui a effectué un petit mouvement au sein de la Police. Le commissaire de Police Divisionnaire, Ndiarra Sène est nommé directeur de l’Office Central de Répression du Trafic illicite des Stupéfiants (Ocrtis), en remplacement du commissaire de Police Divisionnaire Ibrahima Diop. Quant au commissaire de Police Divisionnaire, Alassane Niane, il est promu directeur de la Formation de la Police Nationale, en remplacement du commissaire de Police Divisionnaire Ousmane Guèye, admis à la retraite. Par ailleurs, le Président Sall a nommé l’inspecteur des Impôts et des Domaines, Mamadou Ndao à la tête de la Direction générale du Fonds de Solidarité nationale au ministère du Développement Communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.

Décès d’Amobé Mévégué, le «dealer d’ondes positives»

Amobé Mévégué, ancien journaliste de RFI et présentateur sur France 24, est mort à l’âge de 52 ans. «Le dealer d’ondes positives», comme il aimait à se présenter lui-même, est connu pour sa gentillesse. Homme de culture, passionné de musique, il savait transmettre ses coups de cœur et sa passion comme personne. Il l’a fait pendant des années dans l’émission Plein Sud sur RFI, avant de présenter «À l’affiche» sur France 24.

Mali : l’ancien secrétaire général de la présidence arrêté

C’est lui qui avait lu à la télévision, le 24 mai dernier, le décret de nomination de l’éphémère nouveau gouvernement de transition dont la composition avait suscité la colère d’Assimi Goïta. Secrétaire général de la Présidence, avec rang de ministre, Kalilou Doumbia s’était alors réfugié dans une ambassade. Kalilou Doumbia avait, depuis, repris sa vie d’enseignant-chercheur. Juriste de formation, Kalilou Doumbia a quitté son domicile lundi en début d’après-midi pour l’Université de droit de Bamako où il enseigne. Ses collègues ne l’ont jamais vu arriver. Sa famille tente de le joindre sans succès jusqu’au soir et décide finalement de signaler sa disparition le lendemain matin à la police. Mais selon les informations recoupées par «RFI», Kalilou Doumbia aurait été arrêté par la Sécurité d’État, les renseignements maliens, et serait depuis lors interrogé et détenu au camp militaire de Kati. Certaines sources assurent que Kalilou Doumbia avait à plusieurs reprises, etjusqu’à très récemment, été sollicité par le colonel Assimi Goïta en personne, qui souhaitait travailler avec lui. Est-ce son refus qui a motivé cette arrestation ? Sollicitée par «RFI» sur le sujet, la présidence n’a pas donné suite.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*