LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI

SenePlus  |   Publication 23/07/2020

Noyade à la plage de Malika

Le corps sans vie du jeune Abdoulaye, habitant à Tivaouane Peul, a été repêché à la plage de Malika. Les baigneurs ont découvert le cadavre avant d’alerter les sapeurs-pompiers qui ont acheminé la dépouille dans une structure sanitaire après une réquisition de la Police de Malika qui a ouvert une enquête.

Pr Ahmadou Aly Mbaye, nouveau recteur de l’Ucad

Fin de mission pour le Pr Ibrahima Thioub, désormais ex-recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Le président de la République a nommé hier, en réunion de conseil des ministres, le Pr Ahmadou Aly Mbaye à la tête de l’Université de Dakar. Le nouveau recteur est un professeur titulaire agrégé en sciences économiques. Il fut doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg). Historien, Pr Ibrahima Thioub va faire valoir ses droits à une pension de retraite.

L’ingénieur Oumar Diop, DG du MCA-Sénégal II

C’est un ingénieur en génie civil qui pilote désormais le Millennium Challenge Account Sénégal(MCA- Sénégal II). Le chef de l’Etat a promu hier, en réunion de conseil des ministres, Oumar Diop, Ingénieur en Génie Civil et gestionnaire de projets, au poste de Directeur général du second Compact Millennium Challenge Account Sénégal (MCA- Sénégal II). l’ancien député Katy Cissé Wone pilote pour sa part la Cellule d’Appui à la mise en œuvre du Compact Millénium Challenge Account (MCA) Sénégal 2. Par ailleurs, l’inspecteur de l’Education populaire de la Jeunesse et des Sports, Lazar Sarr, est nommé inspecteur technique au ministère des Sports.

Le DG de la Satrec a fait faux bond à l’Inspection du Travail

Comme annoncé par «L’As» dans son édition du 20 juillet dernier, le Directeur général de la Satrec n’a pas déféré à la convocation de l’Inspection du Travail le 22 juillet afin de s’expliquer sur la plainte déposée par Cheikh Diop qui réclame le paiement du reliquat de son salaire du mois de juin. Pour rappel, ce dernier n’avait perçu que 70% de son salaire du fait de son refus de la proposition de séparation à l’amiable érigée en règle depuis quelques mois par la Satrec pour cause de difficultés financières de l’entreprise. En outre, confient nos sources, depuis avril 2020, 4 mécaniciens, 2 chauffeurs et d’autres agents qui officiaient au niveau de la pompe gasoil sont aussi privés de l’intégralité de leurs salaires. Ce qui l’amène à croire que Chaouki Haidous est devenu finalement un intouchable.

Taïb Socé rebondit à I Radio et ITV

Le célèbre prêcheur n’aura pas chômé longtemps après sa démission de Rfm. Taïb Socé rebondit à Iradio pour renforcer la team de Mamoudou Ibra Kane, Alassane Samba Diop, Mamadou Ndiaye et Cie. Une recrue de taille pour le groupe E médias invest qui le présente comme un trophée de guerre sur les réseaux sociaux avec des images qui en disent long sur la joie qui anime le top management de I Médias mais aussi l’érudit aux prêches enflammés. Désormais, Taïb Socé va animer les émissions religieuses à la radio et à la télévision. Il a déjà annoncé le nom de son émission : «Iqra».

Le Président Macky Sall au Mali

Les délégations se succèdent au Mali pour sauver le Président Ibrahim Boubacar Keita qui est sur un siège éjectable. Après la délégation de la Cedeao qui n’a rien pu régler, c’est au tour des chefs d’Etat de la sous région de voler au secours de leur homologue dont le pays traverse une crise multidimensionnelle. Le Président Macky Sall sera à la tête d’une délégation de haut niveau qui se rend aujourd’hui au Mali en vue de contribuer à apaiser le climat sociopolitique.

Me El hadji Diouf fait condamner son frère à un mois ferme

Cheikh Ahmed Tidiane Fall y réfléchira à deux reprises avant de proférer des menaces de mort sur une personne. De telles menaces à l’endroit de son demi-frère, Me El Hadj Diouf, lui valent un séjour carcéral. En effet, il avait appelé l’avocat pour lui demander de préparer son linceul. Il a été attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar après une plainte de l’avocat. Le prévenu a nié les faits qui lui sont reprochés devant le prétoire, indiquant que Me Diouf est son frère aîné qui lui a tout appris dans la vie. Assistant juridique de son état, M. Fall confirme avoir eu des antécédents avec le plaignant, mais qu’il ne l’a jamais menacé de mort. Il a fait savoir au juge que ce sont ses enfants qui avaient utilisé le téléphone fixe avec lequel l’avocat a été menacé de mort. Ces dires ont été battus en brèche par la partie civile. Me Diouf a fait savoir que son demi-frère n’était pas à son premier coup d’essai. A l’en croire, ce dernier avait promis de le détruire, en l’accusant sur le plateau d’une télévision d’avoir détourné 200 millions de francs. Le témoin qui se trouve être l’épouse et cousine de Me El Hadji Diouf confirme avoir reconnu la voix de Cheikh Fall lorsqu’il a appelé son mari. Elle dit avoir tout entendu parce que Me Diouf avait mis le portable en mode hautparleur. Quant à l’épouse du prévenu, elle a soutenu que le téléphone qui a émis l’appel incriminé traîne dans leur maison. Le fils du prévenu, âgé de 11 ans, qui a aussi témoigné, nie avoir appelé son homonyme ce jour-là. Le tribunal a condamné Cheikh Fall à un mois ferme.

Avertissement contre Samba Ndobène Ka

Les Sénégalais redoutent de revivre la situation de l’année passée. Beaucoup de pères familles n’avaient pu trouver de mouton pour la tabaski. Les plus chanceux se sont retrouvés avec de petits ruminants vendus à un prix exorbitant. En tout cas, le chef de l’Etat ne veut pas entendre parler de manque de moutons. En réunion de conseil des ministres hier, le président Macky Sall a rappelé au gouvernement, en l’occurrence aux ministres de l’Elevage et son collègue du Commerce, la haute priorité qu’il accorde à la facilitation de l’approvisionnement suffisant du pays en moutons et en denrées de première nécessité, à des prix abordables, à l’occasion de la célébration de la fête de la Tabaski. Ainsi il a demandé au ministre de l’Elevage, Samba Diobène Ka, en relation avec les ministres concernés, les éleveurs et les opérateurs, de veiller au convoyage adéquat des petits ruminants, ainsi qu’à la couverture sécuritaire et sanitaire des zones d’attente et de vente de moutons.

Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ)

L’acception du report des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) est une preuve de confiance du Comité International Olympique (CIO) à l’endroit du Sénégal. C’est du moins l’avis du chef de l’Etat qui a indiqué hier en conseil des ministres que le Sénégal devait organiser les JO en 2022, mais qu’ils sont reportés en 2026 à cause des risques et impacts mondiaux liés à la pandémie de la COVID-19. Il a saisi l’occasion pour remercier le CIO de la confiance placée au Sénégal et à l’Afrique pour organiser ce grand évènement sportif planétaire. Il félicite le Comité national d’organisation pour le travail remarquable déjà accompli et a demandé au ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, de faire l’état des lieux exhaustif des préparatifs de l’organisation.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*