INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS : La Cnuced déflore à 40% pour 2020

Partagez ce contenu!

INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS : La Cnuced déflore à 40% pour 2020

A cause de la crise du coronavirus, les investissements transfrontaliers ont chuté de 49% en glissement annuel au premier semestre 2020. «Du financement des infrastructures aux fusions et acquisitions, toutes les principales formes d’investissement étranger ont été touchées», fait remarquer le rapport de la Conférence des nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced)
La chute des Ide devrait ralentir au second semestre, donnant lieu à une baisse annuelle de 30 à 40% sur l’ensemble de l’année 2020. Au cours du premier semestre, les économies développées ont enregistré la chute la plus importante des Ide, s’effondrant de 75% dans les pays riches, à 98 milliards de dollars,  un niveau jamais atteint depuis 1994.
De leur côté, les flux d’Ide vers l’Europe sont pour la première fois tombés dans le rouge. Les flux d’Ide en Amérique du Nord ont, quant à eux, chuté de 56% au cours de cette même période. En revanche, les flux vers les économies en développement ont diminué moins que prévu (-16%) : Par région, ils ont reculé de 28% vers l’Afrique, de 25% vers l’Amérique latine et les Caraïbes, et de 12% vers l’Asie, principalement en raison de la résistance des investissements vers la Chine.
Enfin, la Cnuced table sur une baisse plus modérée des Ide en 2021, pouvant atteindre (-10%).J P MALOU


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*