INTERROGER LA DIMENSION ÉTHIQUE DES CHEFS D’ÉTATS

Partagez ce contenu!

 INTERROGER LA DIMENSION ÉTHIQUE DES CHEFS D’ÉTATS

EXCLUSIF SENEPLUS – La CEDEAO a une mauvaise lecture de ce que c’est qu’une démocratie – Le plan décennal contre les inondations devait être évalué en temps réel

– SANS DÉTOUR AVEC PIERRE SANÉ, AMADOU BA & CHEIKH TIDIANE SOW

Invités de l’émission Sans Détour Pierre Sané, Cheikh Tidiane Sow et Amadou Ba ont mis la loupe sur la crise malienne, la question du troisième mandat dans certains pays de la sous-région et la gestion des inondations au Sénégal. A propos de l’ultimatum adressé à la junte par la CEDEAO pour une transition civile, Pierre Sané pense que les deux parties pourront s’entendre, mais ils doivent d’abord définir le contenu de ladite transition, précise l’invité d’Abdoulaye Cissé.
Selon Amadou Ba, la peur de l’incertitude après l’exercice du pouvoir amène les présidents africains à s’accrocher au pouvoir. Le Directeur de publication du quotidien l’As dénonce par ailleurs, le silence des représentants de la CEDEAO sur l’actualité politique en Mauritanie. Cheikh Tidiane Sow préconise d’aller au-delà des textes qui régissent le fonctionnement des nations en mettant en perspective la dimension éthique des dirigeants.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*