Indice harmonisé des prix à la consommation (ihpc) au sein de l’UEMOA : Progression mensuelle du Sénégal (0, 5%)

Partagez ce contenu!

Indice harmonisé des prix à la consommation (ihpc) au sein de l’UEMOA : Progression mensuelle du Sénégal (0, 5%)

https://www.dakaractu.com L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation est de 109,1 en juin 2021 soit une hausse mensuelle de 0,7% dans l’espace UEMOA. Comparé à son niveau de mars 2021 et de juin 2020, l’indice a augmenté respectivement de 2,6% et de 3,7%. En effet, l’IHPC a évolué à la hausse dans les différents États membres de la zone UEMOA,  exception faite du Burkina Faso où la variation mensuelle a diminué légèrement de 0,1%. Ainsi, la progression mensuelle de l’IHPC a été portée par : le Bénin (2,7), la Côte d’Ivoire (0,4%), la Guinée-Bissau (1,0%), le Mali (0,7%), le Niger (1,2%), le Sénégal (0,5%) et le Togo (1,6%) selon le rapport de l’’indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC) de l’UEMOA.
Au Sénégal, l’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de juin 2021 s’est établi à 108,0. Il a augmenté de 0,5% en variation mensuelle. Comparé à son niveau de mars 2021, l’indice a progressé de 1,0%. Aussi, il est monté de 2,0% par rapport à son niveau de juin 2020. La hausse mensuelle émane principalement de l’accroissement du niveau des prix des fonctions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (0,8%), « Articles habillement et chaussures » (1,1%), «Logement, eau, électricité, gaz, et autres combustibles » (0,1%), « Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » (0,3%) et « Santé » (0,7%).
Cette évolution mensuelle des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées» résulte essentiellement de l’accroissement des prix du mouton (7,3%), de la viande de bœuf (5,5%), des huiles (4,2%), ainsi que des légumes frais en fruits ou racines (3,9%). Pour le mois de juin 2021, au regard de la volatilité, les prix sont montés de 0,9% pour les hors produits frais et énergie tandis que les prix des produits frais sont retombés de 0,6%. Les prix des produits de l’énergie sont restés stables. Aussi, selon la provenance des produits, la hausse du niveau global des prix observée pour les produits locaux (0,4%) et importés (0,3%). Selon le secteur de production, le niveau de prix s’est accru pour les produits du primaire (0,4%) et du secondaire (1,1%) contre une régression de 0,4% pour les produits du tertiaire (0,3%). Au regard de la durabilité des biens, les prix ont crû de 0,7% pour les biens non durables et les semi durables et 1,3% pour les durables et une baisse de 0,4% pour les services (0,3%). Le taux d’inflation en moyenne annuelle est à 1,9% en juin 2021


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*