Immunité parlementaire de Sonko : Cheikh Bamba Dieye et Moustapha Guirassy démissionnent de la commission ad hoc

Partagez ce contenu!

Immunité parlementaire de Sonko : Cheikh Bamba Dieye et Moustapha Guirassy démissionnent de la commission ad hoc

http://lesoleil.sn Les députés Moustapha Guirassy (Liberté et Démocratie) et Cheikh Mouhamadou Abiboulaye Dièye (Non-inscrits) ont annoncé, dimanche, leur démission de la commission ad hoc de l’Assemblée nationale chargée d’examiner la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko accusé de « viols et de menaces de mort » par une masseuse du nom d’Adji Sarr (21 ans).
Dans une lettre adressée au président de la commission ad hoc, ils pour lui faire part de certains griefs sur le fonctionnement de ladite commission qui montre « à suffisance, que l’Assemblée nationale est en train de renforcer et de consacrer son inféodation au pouvoir Exécutif, par le biais du parquet qui lui dicte la conduite à tenir ».
« La décision de levée de l’immunité parlementaire n’est pas banale et c’est pour cette raison que le règlement intérieur de l’Assemblée nationale a donné des pouvoirs importants à la commission ad hoc pour mettre à sa disposition toutes les informations nécessaires pour lui permettre de prendre sa décision avec sérénité et en toute connaissance de cause. Vous avez décidé de ne pas mettre en œuvre les pouvoirs dont dispose la commission, remettant ainsi en cause fondamentalement sa souveraineté », se sont plaints les députés Moustapha Guirassy et Cheikh Mouhamadou Abiboulaye Dièye. Selon ces derniers, dans son réquisitoire introductif, le Parquet visait X et non le député Ousmane Sonko.
La commission ad hoc, qui est composée de 11 membres, a convoqué le député mis en cause, demain lundi, pour audition. S.GUEYE


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*