Imam Kanté : “L’avortement volontaire médicalisé est une abomination et un crime”

Partagez ce contenu!

Imam Kanté : “L’avortement volontaire médicalisé est une abomination et un crime”

https://senego.com L’avortement volontaire médicalisé est une abomination et une fausse et criminelle solution qu’il faut interdire et combattre à la source. C’est l’avis de Ahmadou Makhtar Kanté. Pour l’imam de la mosquée de Point-E, avorter volontairement en se faisant aider de surcroît par le corps médical au cas où elle est légalisée, c’est se donner les moyens d’arrêter le développement d’une vie humaine.
“Le but ultime, nous le répétons, c’est de consacrer l’avortement volontaire médicalisé comme un droit de la femme et de la fille. Tout le reste n’est que stratégie. Les associations de femmes et les féministes qui soutiennent ce projet en conviendront avec nous…”,déclare Ahmadou Makhtar Kanté. D’après lui, les religieux qui n’ont pas compris les enjeux notamment sociétaux de ce projet de loi sur la légalisation vont perdre leur temps et leur Fiqh à discuter sur le moment où le rûh est insufflé dans le fœtus.

Chiffre…

“Il est dit dans un document qu’il y a eu environ 50 000 avortements clandestins au Sénégal en 2012, et on en déduit que c’est parce que l’avortement médicalisé n’est pas autorisé !”, ajoute-t-il. Mais pour lui, c’est un chiffre à vérifier, et si cet argument tient la route y a qu’à légaliser l’excision médicalisée, la mendicité infantile, la corruption, le cannabis, la drogue, et tout ce qu’on veut au prétexte que c’est pratiqué par beaucoup de gens.

Faute morale grave…

D’après Imam Kanté, toutes les sociétés qui font cette option commettent une faute morale grave et ce serait un péché collectif pour un pays à majorité musulmane et chrétienne comme le Sénégal de s’y conformer.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*