«Idy2019» en miettes : «Sénégal Nantangué» quitte la coalition et vilipende

Partagez ce contenu!

«Idy2019» en miettes : «Sénégal Nantangué» quitte la coalition et vilipende

http://www.walf-groupe.com/ Au rythme où vont les défections au sein de sa coalition et de son parti, Idrissa Seck risque de se retrouver tout seul avec quelques inconditionnels. Depuis son «entrisme» il ne se passe plus une semaine sans qu’un allié ne le lâche. Après le Docteur Babacar Diop des Fds et le coordonnateur de Rewmi dans la commune de Diass, c’est autour du premier vice-coordonnateur du comité électoral départemental de Pikine et Coordonnateur à Djidah Thiaroye Kao de la Coalition IdyPrésident  de claquer la porte
La coalition IdyPrésident n’existe maintenant que de nom. La majorité des ténors qui composent cette coalition ont pris la tangente après le ralliement de Idrissa Seck au pouvoir et sa nomination comme président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Après les départs de Bababar Diop des Forces pour la démocratie et le socialisme (Fds) et autres, c’est le tour de Abdoulaye Fall du mouvement Senegaal Nantangué de quitter la barque. Il était membre de la conférence des leaders, premier vice-coordonnateur du comité électoral départemental de Pikine et Coordonnateur à Djidah Thiaroye Kao de la Coalition 2019.
Le Bureau politique dudit mouvement, dans un communiqué rendu public, a décidé de rompre avec le patron de Rewmi
Après avoir pris acte, le Bureau politique du mouvement Sénégal Nantagué a pris en toute responsabilité la décision de rompre ce compagnonnage pour, dit-il, tendre la main aux «Forces résiduelles» de l’opposition. S’adressant au nouveau patron du Cese, les membres du Bp soulignent que «pour vous dérober devant le libre arbitre, vous avez voulu vous soumettre au décret divin pour justifier le décret présidentiel vous portant au Cese, quel argumentaire tiré par les cheveux virtuels d’une tête bien faite mais naturellement rasée !». Avant
d’ajouter  :  «Monsieur Seck, arrêtez de caresser l’esprit fataliste des Sénégalais. Nous vous laissons cependant regarder dans votre solitude la Var de votre conscience. C’est vrai, en 2019, l’espoir d’une bonne partie du peuple s’était cristallisé sur votre personne aux fins d’abréger ses souffrances». Ces désormais ex-alliés de Idrissa Seck en ont profité pour formuler des conseils à l’endroit de Déthié Fall, destitué de ses fonctions de vice-président de Rewmi. «Votre vision comme celle du Président s’arrête maintenant à Diamniadio malheureusement, votre désormais ex vice-président M. Dethié Fall l’a ignorée à ses dépens. Qu’il ne s’afflige pas de cette éviction». Avant de poursuivre en ces termes  :  «Tout ce que nous souhaitons si c’est pour l’intérêt supérieur de la Nation, que vous et M. le président de la République, continuiez à être comme ‘Mburu ak Soow’. En tout cas, tomber de ce piédestal institutionnel signifierait raser les murs de la Politique pour une retraite paisible à Saint James».
Il y a quelques jours, c’est le coordonnateur de Rewmi dans la commune de Diass qui a claqué la porte du parti. «C’est avec surprise que j’ai accueilli votre décision de rejoindre le camp présidentiel. Je ne la partage pas, je ne l’apprécie pas, je ne l’accepte pas. Je ne peux pas vous cacher la profondeur de ma déception. Je viens matérialiser la fin de notre compagnonnage vieux de 16 années, 16 années d’espoir, de combat de principe, de conviction et surtout de fidélité aux valeurs. Je vous présente ma démission du parti Rewmi et de tous les postes de responsabilité (au niveau communal, départemental et national)», écrivait Adama Mohamed Mbaye, coordonnateur communal de Rewmi à Diamniadio et vice coordonnateur départemental au niveau de Rufisque.Magib  GAYE 


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*