Élections locales 2019 : « L’inévitable second tour » de la présidentielle

Élections locales 2019 : "L'inévitable second tour" de la présidentielle
Élections locales 2019 : "L'inévitable second tour" de la présidentielle
Partagez ce contenu!

http://www.seneweb.com La page se referme sur l’élection présidentielle du 24 février, laissant entrevoir les enjeux, ô combien importants, des élections locales du 1er décembre 2019. Des joutes électorales aux allures de second tour de la présidentielle. Une donne que le candidat de Pastef, révélation de ce scrutin, Ousmane Sonko, a très bien mesurée.

En effet, réagissant, hier, à la suite de la proclamation des résultats provisoires par la Commission nationale de recensement des votes, Sonko se tourne déjà vers les locales du 1er décembre 2019 et prend date avec son électorat. Un nouveau challenge (sa première participation) qui devrait lui servir de base pour asseoir un appareil politique solide dans les 557 communes du Sénégal et baliser, chemin faisant, la piste du palais.

Il en sera de même pour Issa Sall du Pur et Madické Niang qui participeront, sauf coup de théâtre, à leur première expérience locale dans 9 mois, jour pour jour. Idrissa Seck, pour sa part, devra renégocier avec sa pléthore d’alliés (Malick Gackou, Abdoul Mbaye, Khalifa Sall…) afin de consolider sa coalition Xxl et appréhender les élections locales sous de bons auspices. Une tâche difficile, vu les nombreux chocs des ambitions.

Pour le camp de la majorité présidentielle, les élections locales devront servir de confirmation de la réélection très contestée de Macky Sall. Avec la percée d’Ousmane Sonko et le score honorable d’Idrissa Seck à la présidentielle, l’Apr, qui capitalise la majorité des communes, aura fort à faire


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*