DR ALIOUNE BADARA LY : “LA SITUATION ACTUELLE MONTRE QUE NOUS SOMMES DANS UNE TENDANCE BAISSIÈRE SOLIDE”

Partagez ce contenu!

DR ALIOUNE BADARA LY : “LA SITUATION ACTUELLE MONTRE QUE NOUS SOMMES DANS UNE TENDANCE BAISSIÈRE SOLIDE”

Dakar, 13 sept (APS) – Le Sénégal est ‘’dans une tendance baissière solide’’, au vu de la ‘’situation actuelle de la pandémie’’ de Covid-19, a affirmé lundi le docteur Alioune Badara Ly, Directeur du Centre des opérations d’urgences sanitaires (COUS).
‘’La situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, qui montre une baisse globale de l’ensemble des indicateurs que nous suivons, montre que nous sommes dans une tendance baissière solide’’, a déclaré Dr Ly, lors du point quotidien sur la situation du Covid-19.
Faisant le bilan de la pandémie, il a signalé que huit des 14 régions du pays ont enregistré depuis l’apparition du Covid-19, plus de 1 000 cas. Dakar, qui est l’épicentre de la maladie, a enregistré 48 171 cas, soit 66% des cas confirmés au Sénégal.
‘’Elle est suivie de la région de Thiès avec 7 798 cas, soit 11%. Les régions de Diourbel, Saint-Louis et Kaolack tournent entre 3 et 5%. Ziguinchor, Louga et Fatick suivent avec chacune respectivement 2.57, 2.31 et 1.95% de l’ensemble des cas confirmés au niveau de tout le pays’’, a-t-il révélé.

Ces huit régions représentent 97.5% de l’ensemble des contaminations recensées au Sénégal, a-t-il précisé.

‘’Si on regarde l’évolution de la pandémie au niveau de ces régions au cours des dernières semaines, nous constatons que Dakar par exemple est aujourd’hui à huit semaines de baisse consécutive de cas. Thiès et Ziguinchor en sont à six’’, a-t-il relevé.
Saint-Louis et Diourbel sont à leur cinquième semaine, tandis que pour les régions de Sédhiou et Kaolack, cela fait deux semaines que les contaminations connaissent une diminution.
Celles de Fatick et de Kaffrine en sont, elles, à leur toute première semaine de baisse consécutive des cas.
Seules quelques régions font exception à cette situation, en enregistrant de légères hausses qui ne sont toutefois pas significatives.
‘’Il s’agit de Kolda qui est à surveiller, car étant depuis deux semaines sur une hausse du nombre de cas. A côté de cette région du Sud, celles de Matam, Louga, Kédougou et Tambacounda aussi ne sont pas encore dans une tendance baissière franche’’, a déclaré le Directeur du COUS.
Il a appelé les Sénégalais à ne pas baisser le bras et à continuer à respecter les gestes barrières, notamment le port du masque, le lavage des mains et le respect de la distanciation sociale.AT/ASG/BK


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*