Diouf Sarr : «nous pouvons dire et sans risque de nous tromper que cette baisse des cas de contamination est due à l’efficacité de la riposte mais pas à l’immunité collective»

Partagez ce contenu!

Diouf Sarr : «nous pouvons dire et sans risque de nous tromper que cette baisse des cas de contamination est due à l’efficacité de la riposte mais pas à l’immunité collective»

https://actusen.sn Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a été interpellé ce mardi, lors de la conférence de presse du gouvernement sur la baisse des cas de coronavirus. Mais selon lui, cette régression n’est pas l’œuvre de l’immunité collective mais elle est due à une efficacité de la riposte.
«En toute modestie, nous pouvons dire et sans risque de nous tromper que cette baisse des cas de contamination est dû à l’efficacité de la riposte. Parce que l’immunité collective ne peut pas être une stratégie de riposte. Si elle était la stratégie de riposte, le corolaire serait un nombre de morts extrêmement important», a répondu Abdoulaye Diouf Sarr.
A l’en croire, «aujourd’hui, le Sénégal a le meilleur taux de létalité par rapport à  la moyenne africaine et mondiale. Donc il  faut mettre de côté l’hypothèse de l’immunité collective. C’est la riposte qui a été très efficace, qui a permis d’avoir ces résultats». Le ministre s’est également prononcé sur le bilan de la pandémie du coronavirus.
«Le bilan à mi-parcours est somme toute honorable. Nous demandons aux populations de poursuivre la vigilance parce que nous sommes dans un environnement global et quand on est dans un environnement global, tant que le virus est à identifier quelque part dans le monde, aucun pays n’est à l’abri», a-t-il alerté.Mansour SYLLA

Articles Similaire :


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*