Développement : L’UEMOA et la CEMAC dans le fond du classement de l’IDH

Partagez ce contenu!

Développement : L’UEMOA et la CEMAC dans le fond du classement de l’IDH

https://www.sikafinance.com La dernière classification effectuée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) sur l’état du niveau de développement humain a révélé que l’Afrique subsaharienne est la région dont l’Indice de développement humain (IDH) est le plus faible au monde. Il s’est en effet établi à 0, 547 contre par exemple, 0, 641 pour l’Asie du Sud, 0, 747 pour l’Asie de l’Est et Pacifique.
Cette région est particulièrement marquée par un niveau de revenu par habitant très bas.
Plus spécifiquement, le Gabon est le seul pays dans les zones CEMAC et UEMOA qui se situe dans la catégorie des pays à IDH élevé avec un score de 0, 703 et un rang de 119ème au niveau mondial.
Le pays se démarque nettement de ses semblables avec un revenu brut par habitant de 13 930 dollars, presqu’au même niveau que celui de la Guinée équatoriale, et largement au-dessus de la moyenne de 3 686 dollars en Afrique subsaharienne.

Classement selon l’IDH 2019 dans les zones UEMOA et CEMAC – Source : PNUD

Dans la CEMAC, les pays ont connu une évolution statique par rapport au classement précédent, tandis que dans l’UEMOA, les pays ont enregistré de légers progrès, à l’exception de la Côte d’Ivoire et du Sénégal qui ont perdu une place chacun.
Toutefois, le cas particulier de la Côte d’Ivoire dans l’UEMOA interpelle. En effet, alors que le pays possède de loin le revenu national par habitant (5 069 dollars) le plus élevé de la sous-région, il enregistre paradoxalement la plus faible espérance de vie (57, 8 ans).
De plus, on note que le rang de la Côte d’Ivoire au niveau de l’IDH (162ème) est bien en-deçà de celui en termes de revenu national brut par habitant (137ème). Ce qui pourrait traduire une répartition inégale des richesses dans le pays.
En définitive, bien que les deux sous-régions (CEMAC et UEMOA) se trouvent dans la catégorie des régions dont l’IDH est faible, il ressort que l’IDH de la zone CEMAC (0, 538) est supérieur à celui de la zone UEMOA (0, 484).Dr Ange Ponou


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*